retour

Russie : grave pollution au diesel dans une rivière

C'est la plus importante catastrophe écologique à se produire en Arctique selon Greenpeace : au moins 20 000 tonnes de carburant se sont déversées dans une rivière du Grand Nord russe…

Plus de 20.000 tonnes de diesel déversés dans une rivière de l’Arctique

C’est la conséquence d’une fuite de réservoir de carburant dans une centrale thermique. En Russie, l’état d’urgence fédéral a été déclaré.

Une rivière de l’Arctique qui vire au rouge… La cause ? Plus de 20.000 tonnes de diesel déversés après la fuite d’un réservoir de carburant dans une centrale thermique. La fuite, qui s'est produite le 29 mai 2020, a touché les sols autour du site et coloré la rivière Ambarnaïa et son affluent Daldykan.

« Les autorités régionales ne l’ont découvert que deux jours plus tard »

Les autorités et les écologistes n'ont pas encore établi les raisons exactes de l'accident. Mais selon la compagnie minière Norilsk Nickel, le réservoir aurait été endommagé par l’effondrement du sol provoqué par le dégel du permafrost. Ce sol, normalement gelé en permanence, fond à cause du réchauffement climatique.

« Les autorités régionales ne l’ont découvert que deux jours plus tard. Or, lors de telles catastrophes, chaque seconde compte. Dans les premières heures, il est important de localiser l'incident afin de ne pas permettre au déversement de se propager davantage. Chaque heure perdue entraîne des dizaines de milliers de mètres carrés de pollution », déplore Vasily Yablokov, le de Greenpeace Russie.

Vladimir Poutine a déclaré un « état d’urgence fédéral »

Face à la catastrophe, le Président russe Vladimir Poutine a déclaré un « état d’urgence fédéral » le 3 juin 2020. L’entreprise Norilsk Nickel et les autorités ont de leur côté lancé une opération de nettoyage de grande envergure. 100 sauveteurs du ministère des Situations d'urgence ont rejoint les équipes déjà sur place avec 20 tonnes de matériel, dont plusieurs motopompes.

Plusieurs barrages anti-déversement ont également été installés sur la rivière Ambarnaïa. « Les travaux se poursuivront jusqu'à ce que le sol soit entièrement remis en culture et que tout le carburant diesel soit retiré », indique Sergei Dyachenko, directeur opérationnel chez Nornickel. Selon la compagnie, au 4 juin 2020, 137 tonnes de diesel ont été retirées de la rivière. Autour du site, 1.450 m3 de sol contaminé auraient été collectés et 201 tonnes de diesel auraient été pompées.

« Il faudra des décennies pour nettoyer »

Mais Vasily Yablokov reste inquiet. « Il faudra des décennies pour nettoyer. Nous parlons de nettoyer la pollution initiale à la surface de l'eau, de pomper le carburant, de pomper autant que possible l'eau polluée, selon les réservoirs, de nettoyer le sol pollué. Cependant, il y aura suffisamment de pollution pour empoisonner l'environnement pour les années à venir. Cela nécessitera une remise en culture et un nettoyage qui prendra des années. »

D'après Greenpeace, c’est la plus importante catastrophe écologique à se produire en Arctique. Et cette fuite pourrait fortement affecter les écosystèmes de la région. « Maintenant que la concentration maximale autorisée de carburant diesel dans l'eau est dépassée près du lieu de l'accident, des dizaines de milliers de fois, aucun poisson ne survivra dans cette zone. De plus, les oiseaux atterrissant sur l'eau et les animaux qui la boivent peuvent être affectés. Lors des inondations, le diesel se déposera au fond et polluera une zone importante », a prévenu Greenpeace Russie dans un communiqué publié le 4 juin.

09/06/2020 08:43
  • 453.7K
  • 375

94 commentaires

  • Romain B.
    17/06/2020 14:00

    Mais quesqu'on est con !! Ons ferais bien d'arrêté d'évoluer et de retourner au temps des chevaux et des charrettes !!

  • Chantal J.
    14/06/2020 14:59

    Bravo le modernisme! Le carburant = une catastrophe écologique.

  • Florence L.
    12/06/2020 20:58

    🤮🤮

  • Marie-Roberte P.
    12/06/2020 17:30

    Oui tout est « pourri « en Russie... sous marins, centrales nucléaires ( on en a eu l’exemple )....

  • Michael R.
    12/06/2020 16:44

    🤬🤬🤦

  • Delphine H.
    12/06/2020 14:42

    😡

  • Amélie R.
    12/06/2020 11:48

    ... tout va bien au pays des bisounours ... 😖😢

  • Caty P.
    12/06/2020 07:37

    L'être humain est en train de détruire cette pauvre terre !!! :( :(

  • Stéphane M.
    11/06/2020 18:54

    Crisse de russe à marde

  • Nathalie R.
    11/06/2020 04:53

    L étude des sols en prévention afin d éviter cette catastrophe...

  • Robert Y.
    10/06/2020 20:35

    On aime notre planète ne la detruisons pas robert

  • Nelly G.
    10/06/2020 17:25

    Faire signer une pétition pour la création d un tribunal pour tout ce qui détruit notre maison "terre mère ".quelque soit les responsables aussi hauts placés soient ils

  • Elisa R.
    10/06/2020 17:01

    Hugo Bourdigal Alors je ceux pas dire...Mais on enchaîne maladie, insectes et l'eau rouge sang... Je sens que le bénéfice des témoins de Jéhovah va pas tarder à augmenter ! 😭😭😭

  • Joelle C.
    10/06/2020 16:50

    Un crimine ad alto livello! L'essere umano non ha capito proprio niente! Ma non capisco perché lasciamo che tutto ciò succeda 😱

  • Miguel D.
    10/06/2020 13:29

    Ils savais que le permafrost etait en train de degeler, ils ont laissez fair car ca aurais couter trop cher de deplacer l'idrocarbure est fair un nouveau reservoir, maintenan ils vons recevoir de l'argent de toute la community est des assurances, ce qui vas leur rapporter plus d'argent que la vente de l'idrocarbure lui meme...o_0

  • Johnny B.
    10/06/2020 11:14

    Hoo la ! Y a le corona virus c est achement plus grave putain

  • Catherine B.
    10/06/2020 10:58

    Pourquoi ce genre de catastrophe arrive encore dans le monde? Une fois serait déjà une fois de trop.

  • Muriel V.
    10/06/2020 09:57

    Notre terre notre planète est une bombe par elle même ........un jour une année un siècle elle va exploser nous détruire oui nous les humains qui la négligeons cela sera sa revanche ......cela a déjà commencé et c pas terminé

  • Brut nature FR
    10/06/2020 09:17

    Des hydrocarbures ont atteint un lac d'eau douce dans l'Arctique russe, malgré l'installation de barrages flottants pour contenir les polluants. C'est ce qu'a déclaré le gouverneur de la région où l'accident a eu lieu, le mardi 9 juin. https://www.nouvelobs.com/planete/20200609.OBS29892/en-russie-la-nappe-d-hydrocarbures-a-atteint-un-lac-d-eau-douce.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter

  • Francois C.
    10/06/2020 08:46

    félicitations - c'est une bonne vidéo, et les propos et interprétations sont sincères et exacts, d'après les (rares) journaux qui en ont parlé comme par exemple: https://wwf.ru/en/resources/news/zelenaya-ekonomika/wwf-razliv-diztopliva-v-norilske-trebuet-federalnogo-vmeshatelstva-/ et https://thebarentsobserver.com/en/arctic-ecology/2020/06/environmental-catastrophe-declared-one-biggest-ever-arctic-oil-spills