retour

Un programme pour sauver le renard polaire en Norvège

Assurer la survie des renards polaires, c'est la mission de ce centre en Norvège. Il y a quelques jours, 14 d'entre eux ont été relâchés dans la nature. Brut nature s'est rendu sur place.

Un programme pour sauver les renards polaires de Norvège, en danger critique d'extinction

Brut a pu pénétrer dans un espace de réintroduction de l’espèce. Attention, c’est très mignon.

Chassés jusqu’à leur quasi extinction et aujourd'hui menacés par le réchauffement climatique, l'urbanisation des montagnes, la raréfaction de la nourriture et la concurrence avec les renards roux, les renards polaires sont en danger critique d'extinction en Norvège. « Au début des années 2000, il ne restait plus que quelques individus en Fennoscandie. Peut-être 50 individus adultes », détaille Arild Landa, chercheur scientifique en charge du programme.

Plus de 400 renards libérés

Pour préserver cette espèce emblématique, un programme de réintroduction a été mis en place en 2005. Brut s'est rendu sur place en Norvège, à Oppdal. 14 renards polaires sont aujourd’hui prêts à être relâchés. « On a déjà relâché beaucoup de renards dans la nature, on en a libéré plus de 400 », précise Toralf Mjøen, gardien du centre de reproduction.

Dans le centre, il y a plusieurs caméras pour s’assurer du bien-être des renards polaires. « On a une caméra intérieure et des caméras extérieures. On voit par exemple ici qu’il y a beaucoup de vent et de neige. On se dit que les renards ont vu la météo et ont décidé de rester à l’intérieur, au chaud et au sec », explique Toralf Mjøen.

« Pour l’instant, le projet est plutôt un succès ! »

Avant de relâcher les renards dans la nature, des vétérinaires viennent régulièrement examiner les animaux et mettre en règle les papiers avant que les personnes du programme ne commencent le chargement et le transport. « On doit les mettre dans les meilleures conditions pour démarrer. On veut être certain de ne rien apporter dans le nord qui pourrait se retrouver dans la nature avec eux, toutes sortes de maladies contagieuses », développe Andrea Miller, vétérinaire.

Toralf Mjøen roule ensuite d’Oppodal à Varanger, au nord-est de la Norvège. Un éprouvant voyage de 1.750 km pour relâcher les renards. « On l’a fait dans de nombreuses zones de montagne, et on voit qu’on a permis de rétablir des populations à Dovrefjell, à Finse. Et à d’autres endroits, on a réussi à consolider les populations locales. Donc pour l’instant, le projet est plutôt un succès ! » se réjouit Arild Landa.

08/02/2020 09:31mise à jour : 10/02/2020 11:29
  • 170.7k
  • 88

25 commentaires

  • Guillaume M.
    09/02/2020 02:22

    des trucs positifs un peu

  • Laura L.
    08/02/2020 21:17

    Regarde ces beaux petits 😍😍cht

  • Thomas J.
    08/02/2020 16:55

    Pourquoi tu sauves pas des renards polaires toi aussi ?

  • Timothée F.
    08/02/2020 15:55

    ♥️

  • Aurel D.
    08/02/2020 15:44

    c'était le programme auquel je voulais participer l'été dernier, j'avais envoyé des mails au chercheur qui parle dans la vidéo...je suis deg 😭

  • Gerard G.
    08/02/2020 13:36

    La biodiversité désigne la diversité de toutes les formes de vie présentent sur la planète. Selon les scientifiques, nous serions en train de vivre la sixième extinction animale de masse de l’histoire de la planète Terre. Nous pourrions bien faire partie de cette nouvelle extinction de masse si rien n’est fait pour mettre un terme à cette catastrophe.La bonne nouvelle: bUnited est prête à payer pour nous rassembler. Très innovant. Pour voir, il suffit de cliquer. Je suis fan! https://bUnited.com/inviter/BDYY-6129/35/

  • Claudia D.
    08/02/2020 12:55

    ton nouveau boulot

  • Noëmie D.
    08/02/2020 12:14

    😍

  • André G.
    08/02/2020 11:52

    Une très belle initiative, mais malheureusement, avec le réchauffement climatique, j'ai bien peur que ces personnes tentent de sauver cette espèce en pure perte. 😢😢😢

  • Thomas B.
    08/02/2020 11:50

    Bravo et merci pour cette initiative. Emilie cela devrait te plaire

  • Compresse D.
    08/02/2020 11:45

    Et en Europe, on extermine le renard jusqu'à l extinction!

  • Marie-Yvonne C.
    08/02/2020 11:41

    Bravo 👏🏼

  • Alexandra C.
    08/02/2020 11:18

    Malheureusement partout dans le monde on massacre toutes les espèces d'animaux en France on n'est pas les derniers nos chasseurs meurtriers 👹s'en donnent à coeur joie

  • Julie C.
    08/02/2020 11:05

    je veux travailler la bas omg 😢

  • Maëlle N.
    08/02/2020 10:58

    j’aime encore plus la Norvège 😻

  • Eveline D.
    08/02/2020 10:55

    💓

  • Lionel C.
    08/02/2020 10:53

    Très belle initiative à saluer. Toutefois, les Norvégiens massacrent les derniers loups qu ils ont sur leur territoire et continue la chasse à la baleine, regrettable. La protection de la biodiversité à géométrie variable en quelque sorte. Mais ce n est pas le seul pays qui entretien de tel paradoxe !

  • Valérie G.
    08/02/2020 10:46

    J'espère qu'ils ne vont pas être tués par le premier connard de chasseur venu et que le programme s'accompagne d'une interdiction totale d'abattre ces renards. Bien qu'il existe hélas toujours des fermes de reproduction pour la fourrure...

  • Jacotte L.
    08/02/2020 10:33

    Très bien mais en moto neige ? =pollution, et réchauffent climatique.

  • Amandine G.
    08/02/2020 10:23

    Vraiment magnifique

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.