retour

Une flotte géante pêche au large des Galápagos

Au large des îles Galápagos, cette flotte chinoise de 340 navires de pêche épuise les ressources de l'archipel depuis des années. Les habitants dénoncent une véritable catastrophe pour la biodiversité.

Une flotte géante pêche au large des Galápagos

Cette flotte géante qui épuise les ressources marines est dénoncée depuis des années par plusieurs ONG et gouvernements.

Depuis mi-juillet 2020, un flotte chinoise composée de 340 bateaux est au large des îles Galápagos, un archipel équatorien réputé pour sa biodiversité unique. Les bateaux se sont positionnés dans les eaux internationales, juste à la frontière de la réserve marine. Ils utilisent des techniques de pêche à grande échelle, comme la pêche à la à la traîne, à la palangre ou au chalut.

« Un impact énorme sur les requins et de nombreuses espèces iconiques des Galápagos »

« La majorité des pêches et des chargements de poissons se déroulent en haute mer, loin de nos radars et à l'abri des regards », dénonce Miren Gutiérrez, chercheuse associée à l’Institut Overseas Development.

« L'un des éléments centraux, en politique océanique internationale, c'est que cette flotte est à l'extérieur du pays. Elle n'est pas entrée dans la zone économique exclusive, mais les ressources ont été affectées. On sait qu'une majorité des espèces sont migratrices aux frontières du pays. Cela a un impact énorme sur les requins et de nombreuses autres espèces iconiques des Galápagos, cruciales pour la stabilité de tout l'écosystème », détaille Maximiliano Bello, expert au sein de Mission Blue.

« Je passe cinq jours en mer pour pêcher ce que je récoltais en une ou deux journées »

Cette zone est très riche en poissons, et attire les pêcheurs. Placés à 350 km des côtes de l'archipel, les navires ne sont pas visibles par les habitants, mais beaucoup constatent déjà les effets. Des centaines de bouteilles plastique et des barils en métal en mandarin ont été retrouvés ces dernières semaines.

« Ils suivent les courants et les bancs de poissons et créent une barrière entre cette ressource et l'archipel des Galápagos. Nous avons donc beaucoup moins de poissons à pêcher que d'habitude. En ce moment, je passe cinq jours en mer pour pêcher ce que je récoltais avant en une ou deux journées », désespère Donato Rendon, pêcheur.

« Ces navires éteignent leur communication satellite »

Si le fait de pêcher dans les eaux internationales n'est pas illégal, les associations dénoncent certaines entorses aux législations en vigueur. « C'est partiellement illégal. Par exemple, des rapports montrent que ces navires éteignent leur communication satellite, ce qui va à l'encontre de la régulation. Cependant, tout n'est probablement pas illégal ou irrégulier. La pêche illégale est responsable de beaucoup de surpêches, mais la surpêche en général est un plus grand problème », analyse Miren Gutiérrez.

En 2017, la marine équatorienne a arraisonné un bateau chinois repéré au large des Galápagos. Ses cales contenaient plus de 300 tonnes de poissons, dont plusieurs espèces menacées, comme des requins marteaux.

02/09/2020 14:20
  • 1.1m
  • 901

518 commentaires

  • Thierry T.
    19 heures

    Inadmissible et la aucun gouvernement de ce monde ne dis rien.......

  • Jef M.
    un jour

    Que va ton laisser aux générations futures sur cette planète

  • Jean-Marc C.
    2 jours

    Quelques torpilles bien tirées et on en parle plus !!!

  • Guillaume L.
    3 jours

    Qu'on les coule ces putains de bateau de la mort.

  • Maurice J.
    3 jours

    Les chinois VOLENT tout...les EAUX des montagnes, les bonnes terres, les riches vignobles, les brevets industriels, hôtels, nos châteaux, .Le N°1 chinois est est astucieux filou, un malin qui endort tout le monde, jusqu'au jour où il deviendra le Maître

  • Cécile P.
    5 jours

    Tous avec Sea shepard. Rien de bon a attendre des chinois.

  • Denis S.
    5 jours

    La Flottille de pêche de la République Populaire de Chine menace les réserves de poissons à travers le monde. C'est possiblement l'élément qui sera en mesure de Fédérer les États contre la Chine puisque cette dernière menace une partie de l'Humanité d'une Famine dans un Futur proche. Nous assistons à la Politique Chinoise '' Chinese First'' tout pour l'Empire du Milieu et des miettes pour le reste de l'Humanité. C'est possiblement le point qui nous entraînera dans un conflit avec ce Pays Autocratique aux couleurs d'un capitalisme caché sous le couvert du Parti Communiste Chinois. 📣⏰🧸🏴‍☠️

  • Frédéric L.
    5 jours

    C'est bizarre, j'ai l'impression qu'il n'y a que la Chine qui possède une flotte de pêche industrielle. Ça serait plus intéressant de connaître le nombre de pays qui possède une flotte de pêche industrielle, le nombre de bateaux par pays, le tonnage des prises et leur zone de pêche. On verrait mieux le problème de la sur-pêche.

  • Di D.
    6 jours

    Tous les foutre au fond de la mer

  • Shahbaz S.
    6 jours

    Pakistan so good

  • Patrice L.
    12/09/2020 08:50

    😭

  • Moana T.
    11/09/2020 17:49

    Faut que les autorites fassent quelques choses,ils ont des satelites,c un scandale de voir ca,je suis ecoeure.

  • Pierre B.
    11/09/2020 13:45

    On dit pas a la palangre mais au palangre le reste est une honte et nos bordilles d écolos font là sourde oreille

  • Matt B.
    11/09/2020 09:07

    Et bien sûr presque uniquement des bateaux asiatique, ils sont en train de bousiller les océans avec leur sur pêche, le fric, rien que le fric 🦀💀🏴‍☠️

  • Valérie M.
    11/09/2020 06:02

    C'est horrible. 😡

  • Angelique M.
    10/09/2020 19:54

    Terrible , inadmissible 😡

  • Claude P.
    10/09/2020 15:58

    La solution....éliminer la moitié des chinois. Les pires destructeurs des ressources mondiales. 😠😠😠😠

  • Jean-pierre B.
    10/09/2020 12:35

    Il faut couler ces vampires, il y en a marre des mangeurs de chauve-souris et de pangolin ! Tant qu'il y a des zones d'eaux internationales le problèmes restera entier, si au cœur de ces mêmes eaux il n'y a pas d'interdits internationaux pour prélever la moindre des ressources venant de la mer ! Les amendes (toujours impayées) ne suffisent pas. Il faut couler le navire au bout des qqs uns, il y aura des hésitations sérieuses !😡

  • Andrianada O.
    09/09/2020 18:35

    Allez voir autour de Madagascar et surtout dans le Canal du Mozambique !!! Les Chinois font un pillage , un carnage de toutes nos ressources !!

  • Kaniko B.
    09/09/2020 12:13

    Aucune liaison radar? Donc en gros si un sous-marin les coulaient corp, bien et âme, il n'y aurait aucune preuve?

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.