Une vie : Dolores Huerta

"Yes We Can", c'est elle.

Elle a reçu la médaille de la Liberté des mains de Barack Obama


Dolores Huerta naît en 1930 au Nouveau-Mexique, dans une famille d’immigrés mexicains. Son père, ouvrier agricole, se bat pour l’amélioration des conditions de travail dans les fermes. À 16 ans, elle crée un centre pour les adolescents pauvres dans son lycée : ce sera son premier engagement. À 32 ans, elle se bat pour les droits des ouvriers immigrés en fondant l’Union des travailleurs agricoles. Ses combats aboutiront à plusieurs lois reconnaissant leurs droits. « Ce que nous demandions, c’était des droits humains vraiment, vraiment basiques : avoir des toilettes, de l’eau fraîche dans les champs, des temps de pause, des protections de sécurité. (…) Notre mission était simplement de dire aux ouvriers : Regardez, vous pouvez le faire, vous avez le pouvoir de le faire. »
Une vie : Barack Obama


À 38 ans, elle se tient aux côtés de Robert Kennedy lors de son dernier discours quelques minutes avant son assassinat. Elle s’engage alors contre les armes à feu. À 58 ans, elle est grièvement blessée par la police lors d’une manifestation contre George Bush à San Francisco. Dans les années qui suivent, elle se consacre à la lutte pour le droit des femmes. À 82 ans, elle reçoit la médaille de la Liberté, plus haute distinction américaine, des mains de Barack Obama.
Une vie : Josephine Baker


avatar
Brut.