Une vie : John Legend

Il a commencé sa carrière en chantant dans les mariages... Aujourd'hui, il a gagné tous les prix et utilise sa voix pour lutter contre les inégalités. Voici l'histoire de John Legend. Merci à Headspace de nous avoir permis de rencontrer John Legend.

John Legend, popstar engagée contre l’incarcération de masse

Il est le premier Noir à avoir obtenu un Grammy, un Oscar et un Tony. Il s’engage contre les incarcérations de masse ou soutient le « définancement » de la police : c’est John Roger Stephans, alias John Legend.

John Legend naît en 1978 à Springfield dans l'Ohio. Enfant, il est scolarisé à la maison et chante dans la chorale de son église. « Il y avait de la musique tout le temps autour de nous, et ma grand-mère était cheffe de choeurorganiste », se souvient-il.

Directeur de chorale à 12 ans

Il apprend à jouer du piano auprès de sa grand-mère et à l'âge de 10 ans, il devient directeur de la chorale de l'église. « J’ai probablement commencé à enseigner les arrangements de chorale vers l'âge de 10 ou 11 ans. Et j'ai été directeur de chorale à temps plein dans mon église dès l'âge de 12 ans. »

Adolescent, l'un de ses premiers emplois consiste à chanter dans les mariages. À 16 ans, il est admis à l'université de Pennsylvanie, où il obtient une licence d'anglais avec une spécialisation en littérature afro-américaine. À 19 ans, il est présenté à Lauryn Hill, qui l'engage comme pianiste sur son titre is Everything. En 2003, il signe un contrat d'enregistrement chez KonMan Entertainment label, la société de production de Kanye West.

L’un des rares à dénoncer R. Kelly

À 27 ans, il remporte trois Grammy Awards pour son premier album, Get Lifted. À 28 ans, il lance la campagne « Show Me » pour l'égalité d'accès à l'éducation et la fin de la filière école-prison. En 2009, il écrit une série de chansons inspirées par l'élection de Barack Obama. À 35 ans, il fonde FreeAmerica, une organisation pour la réforme de la justice pénale, avec laquelle il contribue à faire adopter l'amendement 4, une initiative de vote rétablissant le droit de vote des Floridiens condamnés pour crime.

II l'utilise également pour lancer « Unlocked Futures », un projet visant à soutenir les start-ups dirigées par d'anciens détenus. À 36 ans, pour Glory, il remporte un Oscar la chanson originale du film Selma, d'Ava DuVernay.

En 2019, il est l'une des rares célébrités à apparaître dans Surviving R. Kelly un documentaire sur les accusations d'agressions sexuelles dont fait l'objet R. Kelly. Engagé auprès du mouvement Black Lives Matter, depuis longtemps, il se produit à la convention nationale du parti démocrate en 2020.

avatar
Brut.
29 août 2020 09:07