retour

Une vie : Keiko, l'orque de "Sauvez Willy"

C’est certainement l’orque le plus connu au monde. Pourtant on connaît mal sa véritable histoire. Cette histoire, c’est celle de l’orque Keiko, star du film « Sauvez Willy ».

La véritable histoire de Keiko, l’orque-star du film “Sauvez Willy”

“Sauvez Willy” est un film au succès mondial, où un enfant se lie d'amitié avec une orque qu'il tente de libérer. La star de ce film, c’est l’orque nommé Keiko. Élevé en captivité et particulièrement aimé du public, Keiko s’attache aux humains… au point de ne plus vouloir retourner avec les orques. Brut raconte son histoire.

Né en Islande vers 1976, Keiko est arraché à son milieu naturel à l’âge de 3 ans. Après plusieurs transferts, Keiko est acheté par le parc d'attraction de Reino Aventura, à Mexico City. Malgré des conditions de vie difficiles pour l’orque Keiko devient vite l'une des principales attractions du parc. En 1991, l’orque est repérée par les studios Warner Bros. Quelques mois plus tard, Keiko commence le tournage du film "Sauvez Willy”, où un enfant se lie d'amitié avec une orque qu'il tente de libérer. Rapidement, le film devient un succès planétaire et Keiko, alias Willy, devient une star.

Quand la réalité dépasse la fiction

De retour à Mexico City, les conditions de vie de Keiko ne lui correspondent toujours pas. Bassin trop petit, température trop élevée… son pronostic vital finit par être engagé. Rapidement, le public pris de sympathie pour cet orque star crée la Free Willy Foundation pour organiser sa libération. Un bassin de réhabilitation d'une valeur de 7,3 millions de dollar est construit afin de le préparer à un retour à la nature. En quelques mois, la santé de Keiko s’améliore. Peu à peu, il réintègre des comportements essentiels pour survivre dans l’océan. Trois ans après le début de sa réhabilitation, les vétérinaires l’estiment prêt à être relâché. Keiko est ramené vers l'Islande.

Keiko, l’orque qui refusa de rejoindre ses semblables

En 1998, 19 ans après sa capture, Keiko retrouve ses eaux natales. Cependant, après chaque rencontre avec un groupe d'orque, Keiko revient vers les humains. En 2002, les soigneurs décident de stopper tout contact avec lui pour enrayer cette dépendance à l’homme. Dès lors, Keiko suit un groupe d’orque et prend le large. Mais seulement après un mois de voyage à travers l'océan Atlantique, il réapparaît sur les côtes norvégiennes et recherche immédiatement le contact avec les êtres humains, laissant même des enfants monter sur son dos. Le 12 décembre 2003, après 19 ans de captivité et 7 ans de liberté, Keiko meurt d'une pneumonie à environ 26 ans. Keiko n’aura jamais réussi à couper les liens avec les humains.

02/11/2019 07:31
  • 11.8M
  • 13K

706 commentaires

  • Robin P.
    13/02/2021 22:50

    .. 😢😭

  • Taty C.
    18/12/2020 15:15

    L'impact de la bêtise humaine

  • Maurice J.
    15/12/2020 09:34

    Ces faiseurs de "pognon" col blanc, centre bedonnant, cigare et cognac...sans aucun pitié pour la nature et ses animaux. Il faut ajouter ces publics de c... qui jubilent devant cesh attractions qui détruisent le monde animal. Sont-ils honteux ces magnats de la finance ? Pensez donc ! Quand un système est périmé, non rentable, on en invente un autre. Notre planète se dégrade, puis disparaît par de tels assassins qui ne seront JAMAIS châtiés. Je leur souhaite cependant qu'après leur mort qui arrive tjours trop tard, ils soient dans un ENFER peuplé de doux animaux qui s'occuperont d'eux.

  • Darah S.
    15/12/2020 03:59

    Ô nom de la préservation il y'a eu trop d'animaux en captivité. Au lieu de s'attaquer au humain et de les mettre eux en captivité

  • Sara S.
    11/12/2020 12:24

    😭😭😭

  • Barbara S.
    08/12/2020 23:04

    devenez végétariens puis veganes ensuite on en reparle

  • Salah S.
    03/12/2020 21:01

    On devrait mettre en cage tous les zigotos qui dirigent les cirques avec leurs dirigeants et leurs données des bananes et rire de leurs gueules !

  • Claire O.
    29/11/2020 23:41

    "Il n'y a pas de beauté dans la liberté volée."

  • Sabine C.
    26/11/2020 17:27

    Tout ces filmes avec des animaux ont une histoire triste, sans parler des coups, ou peut être pas, mais des punitions, lors des répétitions. Ahh l'homme et la nature......... 😥😥😥

  • Hadock D.
    24/11/2020 11:37

    Il a vécu un enfer a cause de la pire race d'animal au monde

  • Bernard D.
    21/11/2020 09:45

    🤗🙏

  • Véronique M.
    18/11/2020 15:45

    C'est si triste, je ne savais pas qu'il était mort. Quand reverrons nous ce sublime film ou alors Orca?

  • Colette B.
    15/11/2020 12:15

    😢

  • Ally D.
    08/11/2020 16:40

    A quand la fermeture définitive de ces parcs de merde?

  • Maryline C.
    08/11/2020 09:19

    Tu aura vécu bien de mauvaise et belles aventures et cela avec courage et tu as toujours fait confiance aux hommes qui n'ont pas pris soins de toi parce tu as toujours été fidèle. Là où tu te trouve maintenant je suis certaine que tu es très heureux et c'est bien. Tu es une belle âme sensible à la fidélité à l'amour. Tu es une grande STAR de par tes sentiments profonds envers l'humain.

  • Josette B.
    07/11/2020 10:07

    C'ette histoire m'a fendu le cœur d'avoir fait souffrir c'est orque pendant tant d'années il est mort par la cruauté de l'être humain laissé ces animaux dans leur environnement naturel car en captivité ils servent de bête de scène et perdent leur santé et leur joie de vivre tout ça pour du fric j'ai pleuré tout le long de la vidéo c'est monstrueux de voir des choses pareilles que tout ça cesse j'en ai marre de voir la cruauté 😱sur les animaux quel qu'il soit🙏

  • Nicole B.
    06/11/2020 20:32

    Il s s'en sont servi de lui comme un objet qu'on se débarrasse après avoir fait fortunes sur son dos pourquoi pas l'avoir mi dans un parc réservé au retraité ,sa retraite était bien payer vu vous être bien graisser, n'es s pas la il est mort seul honte à vous

  • Genevieve M.
    03/11/2020 11:47

    Pauvre bête qu'elle calvaire pour lui

  • Abdelhamid V.
    29/10/2020 12:28

    l'être humain resterait toujours l'ennemi numéro one pour tout sortes d'animaux

  • Bernadette C.
    20/10/2020 08:29

    Jai encore la cassette j'aimais bien et vous aussi d'ailleurs bisous les filles