#TBT : Quand Jacques Chirac alertait sur l'environnement

"Notre maison brûle et nous regardons ailleurs."

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » : près de 20 ans plus tard, le discours de Jacques Chirac sur le climat est toujours d’actualité

Il y a 17 ans, Jacques Chirac a lancé l’alerte sur le réchauffement climatique. Il prend alors la parole pour l’écologie espérant convaincre les chefs d'États présents au Sommet de la Terre. Voici en quoi consistait son discours.

Le 2 septembre 2002, lors du Sommet de la Terre à Johannesburg, Jacques Chirac mettait les Français et le reste du monde en garde : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. »

Cependant, il en faudra plus pour que les 100 chefs d'État présents sur place prennent conscience de la crise climatique ayant déjà débuté. « La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer, et nous refusons de l'admettre (…) nous sommes indifférents » expliquait Jacques Chirac.

Le discours de 2002 de Jacques Chirac fait écho aux slogans entendus en 2019 lors des “grèves pour le climat” : « La Terre et l'humanité sont en péril, et nous en sommes tous responsables. »

Jacques Chirac voyait juste : la jeunesse devra se battre pour sa survie et celle des écosystèmes de la Terre . « Nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas. Prenons garde que le 21e siècle ne devienne pas pour les générations futures celui d'un crime de l'humanité contre la vie » affirmait-il.

avatar
Brut.
26 septembre 2019 11:28