Comment utiliser les masques de manière plus écologique ?

Comment utiliser les masques de manière plus écolo ? Deux chercheurs répondent à brut nature.

Comment utiliser les masques de manière plus écolo ?

Teresa Domenech et Keiron Roberts, deux chercheurs basés au Royaume-Uni, nous éclairent.

Si chaque personne au Royaume-Uni utilisait un masque jetable par jour durant l'année, cela représenterait plus de 125.000 tonnes de déchets à venir. Essayez donc de passer à des solutions plus durables !

Quel type de masque choisir ?

« Si chaque personne au Royaume-Uni utilisait un masque jetable par jour durant l'année, cela représenterait plus de 125.000 tonnes de déchets à venir », explique Teresa Domenech. Dans une étude qu’elle a co-rédigée, la chercheuse a comparé l'utilisation de masques jetables à celle des masques réutilisables. Résultat : l'utilisation de masques réutilisables, en prenant en compte leur changement et leur nettoyage, conduirait à une réduction de 95 % des déchets.

« En termes de choix des matériaux, si vous optez pour un masque réutilisable, il est préférable de choisir des matériaux avec des fibres plus serrées, qui auront une plus grande capacité de filtration. Vous pouvez prendre de la gaze à la place du coton, par exemple. Elle a prouvé avoir une meilleure capacité de filtration », ajoute Teresa Domenech.

Comment l'utiliser au quotidien ?

Idéalement, il faudrait en avoir plusieurs. En effet, cela permet d'opérer une rotation afin d'en avoir toujours un propre de disponible. Si possible, gardez-en un dans un sac à part. Si ce n'est pas possible, mettez-le dans votre poche et assurez-vous de vous laver les mains après l'avoir sorti.

« La meilleure chose à faire pour alléger davantage l'impact environnemental lié à l'utilisation du masque est de le laver en même temps que vos vêtements. En le mettant dans votre machine à laver, la même quantité d'eau, d'énergie et de lessive », détaille Keiron Roberts.

La seconde option est de le laver à la main selon les conditions d'utilisation. Keiron Roberts livre une astuce : « Un bon moyen de savoir si votre masque est efficace est de placer une bougie ou une allumette en face de vous et d'essayer de l'éteindre en soufflant à travers le masque. Si c'est difficile, c'est que votre masque est assez efficace pour empêcher les particules de passer. »

Et si l'on utilise un masque en plastique ?

« Si vous utilisez masque jetable, vous devez le jeter correctement, avec les ordures ménagères et ne pas l’abandonner dans la rue, où il deviendrait un potentiel foyer de contamination et pourrait polluer l'environnement », prévient Teresa Domenech. Actuellement, de nombreux masques à usage unique sont retrouvés dans l'océan et sur les plages.

Ces déchets médicaux devraient être traités via un protocole particulier et incinérés. Mais dans le cas des masques jetables utilisés par le grand public, un tel système n’existe pas. « Des études montrent que le virus peut rester sur un masque, selon les matériaux, pendant 20 à 24 heures. Avant de le jeter, posez-le donc si possible à un endroit exposé au soleil, afin d'être sûr d'éliminer les virus dangereux présents sur le masque et qu'il n'y ait pas de danger, au moment de jeter ce déchet, pour les éboueurs et les employés de la chaîne de gestion des déchets », conclut Teresa Domenech.

avatar
Brut.