Des déchets contre des cadeaux de Noël

Payer ses cadeaux de Noël avec des déchets plastique, c'est ce que propose l'atelier Sauvage à Marseille. Son fondateur Emmanuel explique comment ça marche.

Des cadeaux de Noël en échange de déchets

Dans le sud de la France, une association utilise les déchets pour fabriquer des bijoux et autres produits. À l’approche des fêtes, elle propose aux consommateurs de payer des bijoux avec des déchets.

À Marseille, l’atelier Sauvage, de l’association Sauvage Méditerranée, fabrique des bijoux à partir de déchets marins récoltés dans la nature. Les personnes qui y apportent leurs déchets peuvent s’en servir comme monnaie pour acheter les articles confectionnés sur place. À titre d'exemple : une boîte à chaussure remplie de bouchons représente un bracelet.

Pour comprendre la valeur de déchets

Seuls certains types de déchets sont récupérés. Par exemple, pour réaliser un bracelet, l’atelier Sauvage utilise des bouchons en plastique et des filets de pêche. Les bouchons sont broyés puis pressés avant d’être transformés en médaillons. Ils sont ensuite percés pour y faire passer un fil de pêche qui forme le bracelet.

« Les bouchons sont un type de déchet qu’on retrouve beaucoup, ça fait partie du top 10 des déchets qu’on retrouve dans la nature et il se trouve que c’est le type de plastique que nous arrivons, ici, à valoriser », explique Emmanuel Laurin, membre de l’association Sauvage Méditerranée et fondateur de l’atelier Sauvage.

L’objectif de cette marque de produits recyclés est de générer des bénéfices qui seront dédiés à l’environnement. Ils serviront notamment à des associations de protection de l’environnement. À travers la marque Sauvage, ses employés souhaitent transmettre aux gens la valeur des déchets recyclés.

avatar
Brut.
13 décembre 2020 19:36