Guêpes, abeilles, frelons, bourdons : que faire en cas de piqûre ?

Leur dard provoque parfois des réactions impressionnantes chez l'être humain... Guêpes, abeilles, frelons, bourdons : voici comment réagir en cas de piqûre. 🐝

Guêpes, abeilles, bourdons, frelons : que faire face à leur piqûre ?

C’est l’été, et les insectes volants sont de sortie. Pour vous protéger des plus dangereux d’entre eux, voici quelques conseils.

Les insectes femelles de la famille des hyménoptères possèdent un dard et des glandes à venin pouvant provoquer chez l’être humain douleurs, rougeurs, ainsi que des réactions allergiques ou toxiques.

Éviter les situations à risque

Les hyménoptères ne piquent que dans certaines conditions. Les bourdons sont généralement paisibles et piquent très rarement. Les abeilles, quant à elles, piquent pour se défendre lorsqu'elles se sentent menacées. Les guêpes et les frelons, enfin, piquent quand ils sont dérangés près de leur nid ou pendant leur recherche de nourriture.

Pour éviter les piqûres, il existe plusieurs comportements à adopter : ne pas rester près de nids, de ruches, de plantes à fruits ou de restes de nourriture, ne pas marcher pieds nus dans l'herbe ou près d'un point d'eau, porter des vêtements longs de couleur claire, éviter les parfums et crèmes solaires odorantes pouvant les attirer et appeler un professionnel pour retirer un nid ou une ruche trop proche de chez soi.

En présence d'hyménoptères, il faut éviter les mouvements brusques et rester calme. En cas de menace accrue, se mettre à l'abri ou se protéger la tête avec les mains.

Réagir face à une piqûre

Premiers réflexes en cas de piqûre : enlever ses bagues si la piqûre est localisée sur la main et essayer d'identifier le responsable. Contrairement aux frelons, aux bourdons et aux guêpes, les abeilles laissent leur dard accroché à la peau après la piqûre, et continuent ainsi d'injecter du venin pendant plusieurs minutes.

Il est primordial de l'enlever en s'aidant de son ongle ou d'un couteau à bout rond. Ne pas utiliser de pince à épiler, qui pourrait faire éclater la glande à venin et donc libérer encore plus de toxine. Nettoyer ensuite la plaie avec de l'eau et du savon, puis désinfecter.

Si la douleur persiste, il est possible de prendre un antalgique comme du paracétamol et d'appliquer une pommade apaisante adaptée. Après 24h, si la zone piquée reste très rouge, enflée et douloureuse, il est conseillé de consulter. Également important après une piqûre : vérifier que son vaccin contre le tétanos est bien à jour

Réagir face à une situation d'urgence

Face aux situations suivantes, il faut immédiatement appeler les numéros d'urgences : si la personne piquée est allergique, présente plus de 20 piqûres pour un adulte ou plus de quatre chez un enfant, montre une difficulté à respirer, un gonflement de la langue, des lèvres, de la gorge ou des yeux, ressent des signes d'étourdissement ou de malaise, a des nausées ou des vomissements, de la fièvre ou des frissons et une éruption cutanée généralisée.

En attendant les secours, placer la personne en position latérale de sécurité. Si la personne allergique possède un stylo d'adrénaline auto-injectable, utilisez-le.

avatar
Brut.
2 août 2020 08:31