Le crabe décorateur porte son environnement sur le dos

La décoration, pour certains c'est une passion. Mais pour ce crabe, trouver le style parfait est une question de survie.

Les crabes décorateurs portent leur environnement sur le dos

Leur corps est recouvert de setæ, des poils qui fonctionnent comme du velcro.

Porter son environnement sur soi plutôt que s’y fondre : c'est la solution trouvée par les crabes décorateurs pour affronter la vie sous-marine.

Sur leur corps, de setæs : des poils qui fonctionnent comme du velcro

Les crabes décorateurs représentent différentes espèces de la super-famille des Majoidea. Ils forment donc une catégorie diversifiée de crabes que l'on retrouve partout autour des côtes de la planète. Leur point commun : la présence sur leur corps de setæ, des poils qui fonctionnent comme du velcro.

Les crabes décorateurs y attacher des morceaux de leur environnement afin de se défendre contre leurs prédateurs. Algues, cnidaires, éponges, anémones… Ces crabes sélectionnent des plantes ou des animaux immobiles avec leurs pinces, les retouchent parfois en les grignotant, puis les attachent à leurs setæ.

Certains se rendent impropres à la consommation

Chez certains, ces setæ ne sont présentes que sur des zones sensibles comme la tête, afin qu'ils puissent camoufler leurs antennes. Mais d'autres espèces sont entièrement recouvertes de poils.

Autre différence entre les crabes décorateurs : l'objectif visé par leurs décorations. En effet, certains crabes cherchent seulement à se camoufler. Mais d’autres sélectionnent des animaux et des plantes toxiques afin de se rendre impropres à la consommation tout en le signalant clairement à leurs prédateurs. Cela s’appelle l'aposématisme.

Le crabe décorateur doit entretenir sa décoration au cours du temps et en fonction de sa croissance. La recherche de l'apparat parfait est donc une activité importante tout au long de sa vie.

avatar
Brut.
9 mai 2020 06:31