retour

#TBT : 1975, l'alerte de Paul-Émile Victor sur la pollution

C'était en 1975. Face au désastre écologique annoncé, l'explorateur et ethnologue Paul-Émile Victor définissait 3 catégories de population : les aquoibonistes, les obscurantistes sécurisants et les optimistes. Lui avait choisi son camp. #tbt

En 1975, l'explorateur Émile Victor alertait déjà sur les dangers de la pollution

Face au désastre écologique annoncé, l'explorateur et ethnologue Paul-Émile Victor définissait 3 catégories de population : les « aquoibonistes », les « obscurantistes sécurisants » et les « optimistes ». Lui avait choisi son camp.

Il y a trois positions qu'on peut prendre devant la pollution. D'abord, une position que j'appellerais « aquoiboniste ». Se demander : « Moi, dans un monde comme celui-là, qu'est-ce que je peux faire ? » C'est une position, à mon avis, inadmissible, parce que c'est une position de perdant, de battu d'avance.

« Il n'est pas trop tard pour faire quelque chose »

Et puis il y a une position qui me paraît beaucoup plus dangereuse, beaucoup plus inadmissible encore, c'est celle de gens que j'appelle les obscurantistes sécurisants. Ceux qui disent : « ll y a toujours eu de la pollution après tout, il y en a peut-être un peu plus aujourd'hui, il ne se passera rien de catastrophique. »

La position prise par les sécurisants est dangereuse. Car il est évidemment beaucoup plus facile de les croire, du fait même que c'est facile de ne rien faire. Elle est dangereuse parce qu'on donne l'impression qu'on n'a pas besoin de faire quelque chose. Et puis enfin, il y a tout de même la position d'un certain nombre de gens dont je suis, dont mes camarades, Cousteau, Tazieff, Leprince-Ringuet, Bombard et beaucoup d'autres… Nous sommes des optimistes, à savoir que nous pensons qu'il n'est pas trop tard pour faire quelque chose.

« On agit sur un plan planétaire »

Et alors, j'ajouterais ceci : si on croit les gens que j'appelle des obscurantistes sécurisants, si on les croit et qu'on ne fait rien et qu'on s'aperçoit dans 15 ans qu'ils ont eu tort, qu'ils se sont trompés, ils auront pris une responsabilité, et nous avec eux, terrible vis-à-vis de ceux qui nous survivront, de nos enfants en particulier. Car il sera trop tard dans 15 ans pour revenir.

Il n'y a pas de doute que si c'est vrai ce qui en train de se faire, dans moins de 25 ans, il sera trop tard pour revenir en arrière. Et ces gens, les sécurisants, ne pourront pas avoir d'autres positions que de dire : « Nous sommes navrés », « Oh, nous nous sommes trompés, nous nous sommes trompés. » Mais on sera dans le merdier ! Alors que si on nous croit, nous, ceux que les autres appellent des « sinistrosés », on agit et pas seulement ponctuellement, pas seulement localement, régionalement, nationalement, mais sur un plan planétaire.

« Il faut tenter ! »

Car c'est sur un plan planétaire qu'il faut aussi agir. Mais il faut également agir du point de vue ponctuel, là où on peut. Si on nous croit, si on agit dès maintenant et que, dans 15 ans, on s'aperçoit trompés, eh bien, il n'y aura pas de mal de fait. Tout ce qu'on aura eu comme résultat, c'est qu'on sera revenu à quelque chose de plus rationnel, de plus raisonnable. On aura peut-être dépensé un peu plus d'argent, mais il n'y aura pas de mal de fait.

Et en tout cas, il y a une chose qui me paraît fondamentale, c'est de dire qu'il faut essayer, car la seule chose dont on soit sûr, au monde, de l'échec à l'avance, c'est celle qu'on ne tente pas. Et, par conséquent, il faut tenter, chez nous comme ailleurs, tout ce qu'il faut. Il faut faire tout ce qu'il faut pour que des maladies de Minamata, comme celle que vous avez vue au Japon, ne viennent pas chez nous.

23/07/2020 11:03mise à jour : 23/07/2020 13:56
  • 1.6M
  • 544
Brut - Le livre

175 commentaires

  • Esteban C.
    22/08/2020 05:30

    c’est pour toi, cadeau

  • Martine C.
    05/08/2020 19:03

    Comme ça fait du bien!

  • Loïc D.
    04/08/2020 17:29

    Les gouvernements de tout pays puisqu'ils servent l'oligarchie et le capitalisme écocide pourrait être accusable de crime contre l'humanité si le déni pouvait être ajouté à l'article 7 du traité de Rome de par leur choix volontaires donnant priorité à l'économie au détriment de l'écologie et du social , par déni, par la corruption mettre en péril les écosystèmes c'est mettre en péril la vie ( humains compris). Oubliez jamais ça ! Le crime contre l'humanité faite partie du traité de Rome (article 7).

  • YO K.
    04/08/2020 06:07

    L4ENCUAGE DU PEUPLE LA TROMPETTE ET L4ENGRSSEMENT

  • Claudine D.
    03/08/2020 13:58

    Quelle clairvoyance!

  • Djog D.
    31/07/2020 16:42

    Je suis pas spécialiste mais une chose est sûr, le climat a évolué depuis mon enfance et pas en mieux. Est-ce qu'on peut encore freiner, voir arrêter le massacre de la terre, je suis pas sur. Il faudrait changer tout un monde, les mentalités et notre façon de vivre... Mais l'être humain s'auto- tue, il est locataire sur cette planète et l'a oublié au profit de l'argent, l'égoïsme etc... Donc prenez soin de vous et de vos proches avant tout.

  • Bruce K.
    29/07/2020 11:30

    C'est "plié".....!!! 😔🥵🥵🥵

  • Anne Q.
    29/07/2020 07:18

    Et voilà en 2020.....

  • Luc P.
    27/07/2020 22:25

    Donc 45 ans après, la confiance est tjs pour les obscurantistes sécurisants ??? Désolant ou belles paroles ?

  • Daniel V.
    27/07/2020 19:28

    ouin c sûr mais tant que les dirigeants seront des capitalistes, la force du nombre jouera en leur faveur

  • Hermann B.
    27/07/2020 15:23

    Et maintenant on attend le discours des Sécurisants pour savoir comment ils se sentent de nous avoir foutu dans la merde ? Et surtout, de voir de nouveaux Sécurisants continuer à tenir un discours à gerber face à l'urgence écologique que nous vivons et qui, techniquement, est déjà sur un point de non-retour. En gros il est trop tard mais on peut au moins tenter d'amortir la chute. Mais là encore, les vrais Sinistrosés qu'ils sont font tout pour maintenir le status quo. https://www.youtube.com/watch?v=WzTaeRkfbj8

  • Annette d.
    27/07/2020 09:20

    oui.... on y est en plein dans le merdier dont il parle!!!

  • Patrice B.
    27/07/2020 08:57

    La Terre ne meurt pas. C'est l'humain qui crève. La seule verrue sur cette planète c'est lui. Du moins depuis l'industrie la croissance et la prolifération sans mesure.

  • Patrice B.
    27/07/2020 08:55

    Boa l'humain n'est que de passage. Comme les dinosaures mais eux ont fait 250 millions d'années... On fera moins ca c'est certain. 😁

  • Antoinette V.
    27/07/2020 07:43

    🍬🎋🍀🌞💥😇

  • Antoinette V.
    27/07/2020 07:43

    Ils auraient dû t'écouter, Paul ,aujourd'hui on serait moins dans la merde ..

  • Ben B.
    27/07/2020 05:38

    Sans prise de position forte de nos 'dirigeants' politiques au niveau mondial, les graines que nous semons individuellement pour un monde plus durable et respectueux de l environnement et de la nature, seront balayés d une seule main comme depuis 50 ans.

  • Gerard B.
    26/07/2020 23:44

    25 ans ??? Et ns sommes 45 ans apres ! Donc C irréversible ! Reste Après moi le déluge ! oui HARMAGUEDON est a déluge pour c qui n change pas pr contre pour ls humbles .... voir JW.ORG

  • Martine L.
    26/07/2020 21:51

    il avait déja une vision de la planète bien "amochée"

  • Patricia D.
    26/07/2020 19:51

    Tellement d actualité

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.