24 heures en réa au CHU de Bordeaux

"Quand les patients ont notre âge, ça fait un peu bizarre." Brut a passé 24 heures en réa avec le personnel soignant du CHU de Bordeaux.

24 heures en réa au CHU de Bordeaux

"Quand les patients ont notre âge, ça fait un peu bizarre." Brut a passé 24 heures en réa avec le personnel soignant du CHU de Bordeaux.

Des patients Covid de plus en plus jeunes mais moins d’entrées en réanimation

Pierre-Alexandre Favre, interne en réanimation décrit d’abord un rajeunissement des patients Covid, et ajoute : “C’est assez frappant quand les patients ont notre âge finalement, ça fait un peu bizarre.” Il souligne néanmoins une baisse depuis les 10 derniers jours du taux d’entrées en réanimation, qu’il décrit comme “un signal assez fort”. À ce jour, sur les 35 lits de réanimation, entre 10 et 12 sont systématiquement occupés par des patients covid.

Souffrance des internes : “On a été bien entourés”

Pour Mylène Defaye, médecin réanimatrice, il est certain que la pandémie a épuisé de manière considérable le corps soignant qui risque d’ailleurs de se détourner de plus en plus de l’hôpital public. Elle explique : “Il y en a même déjà qui sont partis et on espère que ça ne va pas être la fuite définitive.” Mais tous les CHU de France n’ont pas vécu de la même manière cette période : “Je pense que dans la région parisienne et dans le Grand Est, ils ont vraiment, vraiment souffert”, ajoute-t-elle.

avatar
Brut.