41 maires signent une charte pour réduire le gaspillage alimentaire

Pendant ce temps-là, 41 maires élus ou réélus ont signé la charte #MaVilleAntiGaspi afin de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire dans leur ville.

Une charte anti-gaspillage signée par 41 maires

Parmi ces villes : Nice, Bourges Nice, Bourges, Bordeaux ou Paris. Une initiative lancée par l’application Too Good To Go.

Des cantines zéro gaspi, des ateliers scolaires, des commerçants encouragés à adopter des commerçants des solutions anti-gaspi, des budgets consacrés à la lutte contre le gaspillage… Des mesures proposées par la charte #MaVilleAntiGaspi. 41 maires élus ou réélus viennent de la signer. Leur objectif : avoir réduit de 50 % le gaspillage alimentaire dans leur ville d'ici à la fin de leur mandat dans 5 ans. Parmi ces villes : Nice, Bourges Nice, Bourges, Bordeaux, Paris, ou de petites communes comme Charly.

Too Good To Go va vérifier que les maires remplissent leurs engagements

« Ce qu'on va faire, c'est mettre en place des campagnes de sensibilisation auprès des élèves et auprès du personnel pour qu'ils comprennent la mesure du gaspillage alimentaire avec notamment des campagnes de pesée dans les écoles et mettre en place plus systématiquement des tables de tri », explique Camille Choplin, conseillère municipale à Bordeaux.

Cette initiative a été lancée par l’application Too Good To Go, qui permet d'acheter à bas prix les invendus alimentaires des commerçants. « On a à cœur d'adresser le problème via différents piliers de la société. La politique, c'est un pilier très fort qui nous paraît important de mobiliser dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. L'idée, c'est d'identifier les besoins et de créer des outils de sensibilisation et d'éducation pour permettre aux maires, aux villes, de s'engager contre le gaspillage alimentaire », détaille Lucie Basch, fondatrice de Too Good To Go.

Tout au long du mandat des nouveaux maires, Too Good To Go va vérifier qu’ils remplissent leurs engagements et les communiquent. « Dès l'installation du conseil municipal, on va être en mesure de fixer des dates d'implémentation de ces différentes mesures avec chacun des conseils municipaux », affirme Lucie Basch. En moyenne, selon l’Ademe, chaque Français gaspille jusqu'à 29 kg d'aliments par an, soit l'équivalent de 10 millions de tonnes de produits.

avatar
Brut.
3 juillet 2020 21:14