retour

5 conseils pour changer le monde dès maintenant

Si eux l'ont fait, vous aussi, vous pouvez.

Changer le monde grâce à 5 méthodes

Sarah Durieux est la directrice de Change.org. Elle nous explique comment arrêter de simplement penser à changer le monde, mais s’y mettre concrètement, passer à l’action…

1) Définir son combat

Il faut choisir la cause qui nous tient vraiment à cœur, celle qui est prioritaire pour nous et surtout il faut savoir ce qu’on demande”, explique Sarah Durieux. Une fois que la cause est bien définie, il faut spécifier les revendications, afin d’adresser des éléments précis aux responsables politiques et économiques.

2) S’adresser aux bonnes personnes

Il est souvent plus intéressant de s’adresser à une personne qui est plus spécifiquement décisionnaire sur la question qui vous intéresse mais surtout sur qui vous avez le plus d’influence”, affirme Sarah Durieux. Elle reprend l’exemple de Stéphane Ravacley, qui a pu obtenir la nationalité française pour son apprenti Laye Fodé et lui permettre d’éviter l’exclusion du territoire, suite à un combat d’abord mené avec les responsables locaux.

3) Choisir les bons leviers d’actions

Il faut cibler les actions. Si il n’y a qu’un petit groupe de militants, Sarah Durieux déconseille la mise en place d’une manifestation, mais suggère plutôt un siège symbolique devant un lieu porteur de sens. Il faut également faire attention au message : “Si ce qui tient à cœur la personne que vous visez, ce sont les ventes de ses produits, peut être que vous pouvez faire un boycott. Si c’est sa réputation, peut-être que vous pouvez faire une campagne d’information sur les réseaux sociaux sur les pratiques non-éthiques que cette personne a en général.” Sarah Durieux rappelle enfin qu’il faut prendre conscience des ressources disponibles, comme les aptitudes et compétences des militants, les réseaux des membres, etc…

4) Créer de l’empathie

Créer de l’empathie, c’est un peu la clé à toute les mobilisations citoyennes. Les gens ne sont peut-être pas concernés par le sujet que vous décrivez mais s’ils arrivent à comprendre l’émotion que vous avez et surtout la situation que les gens vivent grâce à vos mots, alors là vous avez gagné”, résume Sarah Durieux.

5) S’organiser pour tenir

Elle explique l’importance de tenir sur le long-terme :“Quand on est en groupe, quand on est plusieurs, on peut se soutenir, à la fois moralement parce que c’est difficile de faire campagne, mais aussi s’organiser et se répartir les tâches, pour que chacun puisse mettre sa pierre à l’édifice sans qu’on s’épuise.

01/02/2021 19:46mise à jour : 01/02/2021 19:48
  • 387.9K
  • 106

27 commentaires

  • Abdellatif S.
    11/08/2021 17:01

    Laissez le cancer pour plus tard,car vous le savez certainnement,des fonds sont collectes et rien n avance.il est toujours la Madame. Alors parlez nous de ce covid qui ravage le monde.compris?

  • Abdellatif S.
    11/08/2021 16:57

    Vous voulez donner des conseils pour changer le monde,ok ,alors dites nous comment combatre cette pandemie si vous avez des idees. Le reste ,on verra plus tard,mais commencez par ce qui est grave. Merci.

  • Mathou D.
    11/08/2021 09:11

    Bon courage avec vos fiches S du coup 🤣

  • Lulu B.
    10/08/2021 14:05

    regarde la vidéo, ça peut nous mettre sur des pistes ! ;-)

  • Hermimi D.
    10/08/2021 03:55

    Vous pouvez aller sur le site des droits de l’homme déposer votre plainte pour appuyer la demande d’enquête déposée par des avocats 📣📣📣 enfin 📣📣📣 🛑 URGENT : A DIFFUSER MASSIVEMENT ! Le collectif anti corruption CSAPE porte plainte contre des dirigeants français à la Cour Pénale Internationale avec demande d'ouverture d'enquête pour crime contre l’humanité, atteinte à la dignité humaine, servitude et génocide sous le numéro OTP-CR-271/21. Ultime recours quand le Conseil Constitutionnel, les dirigeants et le Conseil Scientifique sont tous en conflits et d'intérêts. Preuves dans la plainte qui a été reçue à la CPI. Un travail juridique, scientifique et journalistique a été nécessaire pour déposer cette plainte historique. La plainte : https://www.csape.international/ [email protected] SOYONS DES MILLIONS A NOUS ASSOCIER A CETTE PLAINTE ! TOUS LES ÊTRES HUMAINS SONT CONCERNÉS ! Merci d'être de plus en plus nombreux et nombreuses à vous joindre à la résistance ! Nous sommes dignes et libres. https://www.csape.international/?fbclid=IwAR18dHXmCyPwiVUESYvmPpe0BlK0-55f4ytrbsEXXK7lmvcdr2s86Kee6cg

  • Kind C.
    09/08/2021 18:14

    ،

  • Laz D.
    09/08/2021 16:03

    Financer la recherche.....lol... mouahahah je m'arrête là !

  • Xavier N.
    09/08/2021 11:49

    Pas mal la vidéo mais dans le point 3 il n'y aurait pas un petit appel au lynchage médiatique? Il faut se méfier des campagnes sur les réseaux! Certains n'ont pas de discernement.

  • Daniel R.
    09/08/2021 10:49

    Au début des années 70, nous étions des milliers de jeunes qui voulions changer le monde. Cinquante ans après, le monde a tellement changé qu'il est à la veille de disparaître. Socialement nous avons réussi à faire évoluer les choses. La révolution sexuelle avec l'arrivée de la pilule contraceptive. Le droit des femmes a décidé de leur corps avec le droit à l'avortement. Combattre les inégalités avec l'assurance maladie qui permet l'accessibilité gratuite à consulter un médecin. Diminuer l'écart salarial entre les hommes et les femmes. Permettre aux femmes d'accéder à tous les métiers et professions anciennement réservés aux hommes. Les congés parentaux permettant à une mère de rester avec son enfant pendant une année complète en étant payer et à un père 5 semaines. Avant de nier tout en bloc je souligne que je suis québécois, pas français. Oui nous avons fait bouger les choses quant à la qualité de vie du point de vue social. Mais les changements climatiques vont peut-être détruire tout ce que nous avons accomplis. Pourtant nous avons été les premiers à ouvrir la porte aux petites cylindrées japonaises et chercher à récupérer les matériaux pour les recycler, processus qui avait commencer durant la 2e guerre mondiale. Nous étions déjà conscient à la fin des années 60 de la fragilité de la nature, nous qui vivions si près d'elle et qui voyait déjà sa dégradation rapide avec les pluies acides venant des Etats-Unis avec leurs usines de charbon. Ça nous as pris 50 ans pour comprendre que l'humanité est la principale source de la détérioration planétaire. Et le danger que nous sommes augmente sans cesse. Nous sommes plus de 7 milliards de cancer qui attaque la Terre. Préparons-nous à survivre aux inondations, aux feux de forêt, aux grandes sécheresses, aux glissements de terrain. Nous avons changer le monde, mais ce monde glisse sous nos pieds. Inexorablement.

  • Kiki P.
    09/08/2021 10:46

    Moi ce qui me rend malade c est les gens qui se lève un matin et qui se sentent investi d une mission mais qui savent pas de quoi ça cause.... et on retrouve plein d activiste extrémiste complètement lobotomise au point qu ils oublié de réfléchir par eux même....

  • Saez Y.
    09/08/2021 08:17

    Bien joli madame, mais on voit que vous marchez avec les politiques et ce gouvernement en faisant croire que l'activisme va changer les choses et le monde, vous vendez de l'espoir et du rêve, pour changer les choses il n'y a que la révolution, cdlt

  • Khêll C.
    09/08/2021 08:11

    Quand tu changes les définitions des mots pour paralyser et pacifier les masses. L'activisme consiste à effectuer des actions directes. Ça peut être dans des assos, dans des collectifs, de manière individuelle. Ça peut toucher l'alimentation, l'écologie, les savoirs... En aucun cas la communication via des pétitions ou des actes symboliques n'est de l'activisme. Faire croire au gens qui communiquent tranquillement de chez eux sur des réseaux ou qui font des actions symboliques qu'ils sont des activistes, c'est tromper son monde. Je n'ai rien contre la communication, ça peut justement pousser à ces actions directes. Mais par contre, transformer le sens des mots à un effet neutralisant néfaste.

  • Cin D.
    09/08/2021 07:54

    Le premier des combats est en nous.

  • Alexandre I.
    09/08/2021 07:33

    L'activisme: la plaie du monde.

  • Babette V.
    09/08/2021 07:28

    Tout ça c'est du baratin la science en ce moment s'occupe des vaccins qui eux même ne sont pas sûr et cet argent on est-on également sûr d'aller au bon organisme perso j'ai un doute 🤷‍♂️

  • Ramdane B.
    09/08/2021 07:07

    Merci pour conseils trés bénéfiques , et pour éclaircissements très rassurant , vidéo sur écran très intéressante , bon à savoir , bonne journée , bon courage .

  • Christian V.
    09/08/2021 06:19

    Non j'étais en train de chier et faut bien s'occuper pendant ce petit laps de temps.

  • Nico N.
    09/08/2021 06:11

    Oui c'est toujours au même de changer

  • Monier S.
    09/08/2021 05:37

    Ou bien c'est qu'on lit ou on t'écoute ; quand je lis le journal ou écoute la radio, ou lit une recette, ou danse sur un morceau de musique, ou lis toutes sortes d'âneries qui souvent me font bien rire, ce n'est pas forcément que je vais faire une révolution .....

  • Greg d.
    09/08/2021 05:35

    Je me demande ce qui fait rire les 6 débiles, euh personnes.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.