retour

6 éco-gardes tués dans le parc national des Virunga

Ils protégeaient l'un des derniers refuges des gorilles des montagnes. 6 éco-gardes ont été tués par un groupe armé dans le parc national des Virunga. En République démocratique du Congo…

6 rangers tués lors d’une embuscade au parc des Virunga, en RDC

Dimanche 10 janvier 2021, 6 rangers ont perdu la vie lors d’une embuscade au parc des Virunga, en RDC. Depuis la création du parc, des groupes armés s’imposent sur le territoire et génèrent la violence.

Plus de 200 rangers tués depuis la création du parc en 1925

Situé en RDC, le parc des Virunga est le plus ancien parc national du continent africain et est un refuge notamment pour les gorilles des montagnes.

Alexis Kamate avait 25 ans. Il faisait partie des 689 rangers chargés de surveiller le parc et sa biodiversité, il y travaillait depuis 4 ans. Ce dimanche 10 janvier à 07h du matin, alors qu’il patrouillait à pied avec d’autres éco-gardes, Alexis Kamate est tombé sur une embuscade tendue par des hommes armés d’une milice. Lui et au moins cinq autres rangers vont trouver la mort.

Depuis la création du parc en 1925, plus de 200 rangers ont été tués dans l’exercice de leur fonction.

Empêcher les groupes armés d’exploiter et de se réfugier au sein du parc

La première mission des rangers est la protection des ressources du parc notamment la faune et la flore parce qu’il y a des activités illicites qui peuvent viser ces ressources, notamment les animaux, les arbres, le bois”, détaille Fiston Mahamba Larousse, journaliste.

L’attaque du 10 janvier est attribuée selon le parc à des “Maï-Maï”, c’est un terme générique pour désigner les groupes armés rebelles de cette région de la République démocratique du Congo. “Ils doivent récupérer certaines terres qui ont été envahies par l’aire protégée. Les rangers sont vus par ces groupes armés comme une force qui veut les déloger de leur milieu mais aussi comme une force qui vient couper leurs sources de ravitaillement", explique Fiston Mahamba Larousse. "C’est autour des activités illégales dans le parc que ces groupes armés trouvent leurs ressources”, ajoute-t-il.

En avril 2020, une autre embuscade avait eu lieu et avait tué 12 rangers, ainsi qu’un chauffeur.

La violence est malheureusement courante dans cette partie du Congo. Mais ces deux épisodes-là ont largement dépassé ce qu’on avait vu par le passé”, explique Pierre Boisselet, coordinateur du baromètre sécuritaire de la région du Kivu.

12/01/2021 19:01
  • 531.3K
  • 658

573 commentaires

  • Jeanjean V.
    3 jours

    Paix à leurs âmes, ganesha

  • Charles L.
    3 jours

    Que ce

  • Lipo A.
    3 jours

    🪦 rip

  • Fab L.
    4 jours

    😟🤬😡

  • Marco M.
    4 jours

    oui j'ai vu aussi et ça m'a énervé 😡😡😡

  • Jennifer I.
    4 jours

    Que fait la justice?! Et qui protège ces éco-gardes?! Pourquoi ces groupes armés, ces criminels ne sont pas condamnés à la hauteur de leurs crimes?! 🤮

  • David K.
    4 jours

    À méditer 🙏 : Si tu veux combattre l'injustice, tu devra te battre contre l'ignorance avec comme seul outil, l'éducation...

  • Jean R.
    4 jours

    La classe.

  • David K.
    4 jours

    - Épuisement des ressources - Destruction de la biodiversité - Réchauffement du climat global Les conséquences de ces trois fléaux majeurs mets en péril de morts l'ensemble de l'humanité (d'ici 2100, plus de 3 milliards d'humains décèderons de ces fléaux). 🚨VOICI LES SOLUTIONS🚨 🎯 Le « réensauvagement » des surfaces terrestre avec la réintroduction les mammifères disparus ou menacés, comme le Loup, l'ours ou le bison. Avec leurs retour dans la nature, un nouvel écosystème plus riche et plus résilient pourrait se reconstituer. 🎯 La création globaliser de parcs naturels sanctuariser (terrestre et marins) pour préserver la biosphère, et leurs services éco-systémique global (captation du CO2 et productions d'oxygène, regulation des pluies et rafraîchissement de l'atmosphère, réduction du bétail et de la consommation de viande remplacé par la production de légumineuses ayant la capacité de capter l'azote de l'atmosphère). 🎯 Développement d'un système économique (gestion des ressources naturelles) qui permet à la civilisation humaine de ralentir sont impact sur l'épuisement des ressources naturelles, qui permet une meilleure coopération à l'innovation technologique et éthique, qui permet un investissement colossale sur les solutions locales vertueuses. 🔶 RAPPEL HISTORIQUE 🔶 La Terre 🌍 a connu cinq extinctions massives d'espèces durant ces périodes anciennes : 🔴 Ordovicien terminal, il y a 445 millions d'années. 🔴 Dévonien supérieur, il y a 374 millions d'années. 🔴 Permien-Trias, il y a 251 millions d'années (la plus massive de toutes avec la disparition d'environ 90 % des espèces). 🔴 Trias-Jurassique, il y a environ 200 millions d'années. 🔴 Crétacé-Tertiaire, il y a 65 millions d'années. Cette cinquième crise, qui a vu s'éteindre les dinosaures, aurait pu être causée par la chute d'une météorite et un épisode volcanique destructeur. 🔴 Une sixième extinction de masse est en cours (ou plus précisément la "première extermination de masse de la biosphère de nature anthropique"). Des études de plus en plus nombreuses mettent en évidence la disparition importante d'espèces à un rythme élevé, laissant entendre que la sixième extinction de masse serait en cours. Vertébrés et invertébrés sont touchés. Les changements de climat et la perte d'habitat sont mis en cause. D'après une étude parue dans Science, depuis le début du XVIe siècle, plus de 320 espèces de vertébrés terrestres se sont éteintes et celles qui restent - hors l'espèce humaine - auraient vu leur population diminuer de 25 %. Les grands animaux faisant partie de la « mégafaune » (éléphants, rhinocéros, ours polaires...) sont particulièrement touchés. Selon le WWF, les populations mondiales de vertébrés ont diminué de moitié en quarante années. Lors d'une extinction de masse, un nombre important d'espèces disparaissent dans le monde sur une période de temps relativement courte à l'échelle des temps géologiques. Il existe, certes, un processus naturel d'extinction des espèces (la durée de vie d'une espèce est de l'ordre de 5 à 10 millions d'années), mais le processus s'accélère lors d'une extinction de masse. Source : https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/rechauffement-climatique-sixieme-extinction-masse-16134/

  • Gabriel B.
    4 jours

    😢

  • Fanchon J.
    5 jours

    😒

  • Jia
    5 jours

    😡😡😡

  • Patrick F.
    5 jours

    Respect

  • Carine R.
    5 jours

    Le fric est un fléau qui permet tout🙈🙉🙊.

  • Veronica P.
    5 jours

    RIP

  • Dounia B.
    5 jours

    Que du respect ! Paix à son âme ! En un mot génial !

  • Jean M.
    5 jours

    L'argent......,

  • Michelle T.
    5 jours

    🙏🤲🏽🙏

  • Bry D.
    5 jours

    Frontière avec l’Ouganda

  • Ghyslaine C.
    5 jours

    les braconniers sont pourris il n'hésite pas à tirer sur ces hommes qui protègent les gorilles

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.