751 tombes anonymes d'enfants autochtones découvertes au Canada

751 tombes anonymes d'enfants autochtones ont été découvertes sur le site de cet ancien pensionnat canadien. Arrachée à sa famille, c'est ici que Carol Lavallee a été soumise à l'assimilation forcée de l'administration canadienne. Voilà ce qu'elle a vécu.

751 tombes anonymes d'enfants autochtones découvertes au Canada

751 tombes anonymes d'enfants autochtones ont été découvertes sur le site de cet ancien pensionnat canadien. Arrachée à sa famille, c'est ici que Carol Lavallee a été soumise à l'assimilation forcée de l'administration canadienne. Voilà ce qu'elle a vécu.

Un pensionnat canadien créé pour assimiler les peuples autochtones.

Enfant, Carol Lavallee a été arrachée à sa famille pour vivre dans un pensionnat canadien créé pour assimiler les peuples autochtones. Ces enfants font partie des 150 000 amérindiens, métis et inuits arrachés à leur famille. Les mauvais traitements et les abus sexuels n’étaient pas rares. Au moins 3200 enfants y sont morts, la majeure partie de tuberculose. Pendant plus de 150 ans, ils ont été contraints de vivre dans ces pensionnats gérés par l’Église catholique.

Au Canada, des tombes anonymes d’enfants autochtones récemment découvertes

Ce jeudi 24 juin, 751 tombes anonymes d’enfants autochtones ont été découvertes sur le site de ce même pensionnat où elle a passé son enfance. C’est la deuxième fois en moins d’un mois que des tombes d’enfants amérindiens sont découvertes au Canada. Ces découvertes macabres ont secoué le Canada. Des drapeaux de bâtiments fédéraux ont été mis en berne et plusieurs hommages ont été rendus.

Le Président Justin Trudeau s'est exprimé quant au devoir de mémoire qui s’impose désormais : “C'est quelque chose que nous ne pouvons pas retirer du passé mais que nous pouvons nous engager chaque jour à réparer dans le présent et à l'avenir. Et cela signifie reconnaître les maux, les impacts, les traumatismes intergénérationnels."

avatar
Brut.
28 juin 2021 18:57