À Beyrouth, la solidarité s'organise après la catastrophe

"Quand on voit des gens qui sont en train de crever et que notre président, les ministres, ne sont même pas là, n’ont même pas daigné venir…" Comme des centaines d’autres bénévoles à Beyrouth, Zeina est venue spontanément aider les victimes de l’explosion. Elle raconte.

avatar
Brut.
7 août 2020 18:18