À l'assemblée de l’Etat de Californie, elle vient avec son bébé pour participer au vote

Empêchée de voter par procuration, cette membre de l’Assemblée de l’Etat de Californie est venue participer au débat avec son bébé de 1 mois dans les bras.

Elle amène son bébé nouveau-né à l’assemblée

Buffy Wicks, membre de l’assemblée de l'État de Californie, avait demander à voter une loi par procuration. Sa demande a été rejetée, alors elle est venue avec sa fille.

La scène s’est déroulée le 1er septembre dernier et a fait le tour des réseaux sociaux. Buffy Wicks, membre de l’assemblée de l'État de Californie, a amené son bébé d'un mois en pleine séance pour voter un projet de loi sur le logement.

« Nous sommes 3,5 millions de foyers à ne pas vivre là où nous devrions »

La demande de Buffy Wicks de voter par procuration avait en effet été rejetée par le président de l'assemblée, qui estimait que son récent accouchement ne la désignait pas comme une personne ayant un risque plus élevé de contracter le Covid-19, malgré ses inquiétudes. Aussi est-elle restée jusqu'à minuit pour peser sur une loi devant faciliter la construction de logements collectifs.

« J'étais en train de donner à manger à ma fille quand ce projet de loi a été présenté. J'ai accouru à l'assemblée parce que je crois fermement que nous devons adopter ce projet de loi. Nous sommes 3,5 millions de foyers à ne pas vivre là où nous devrions en ce moment, dans cet État », a déclaré Buffy Wicks.

Le président de l'assemblée a présenté des excuses

Avant de poursuivre : « Je viens ici pour soutenir fermement ce projet de loi et j'en appelle à mes collègues. C'est la façon la plus simple d'avoir une densité qui respecte le caractère du quartier. Alors s'il vous plaît, s'il vous plaît, s'il vous plaît, adoptez ce projet de loi. Et je vais finir de nourrir ma fille. Je vous remercie. »

Le traitement réservé à Buffy Wicks a suscité l'indignation. Le président de l'assemblée, Anthony Rendon, a par la suite présenté des excuses, s'engageant à « faire mieux » pour réaliser les idéaux du parti démocrate, à savoir « l'inclusion et l'élection de plus de femmes en politique ».

avatar
Brut.
2 septembre 2020 18:26