retour

Abattu par des militants FN, Ibrahim Ali aura une avenue à son nom

Ibrahim Ali avait 17 ans lorsqu'il a été assassiné d'une balle dans le dos par des militants FN. 26 ans après, Marseille lui rend hommage : l'avenue où il a été tué portera son nom.

Une rue est renommée en hommage à Ibrahim Ali, tué il y a 26 ans par des militants FN

*Le 21 février 1995, Ibrahim Ali, un jeune marseillais de 17 ans d'origine comorienne, est tué d’une balle dans le dos par des militants FN qu’il croise sur son chemin. Pendant 26 ans, ses proches ont demandé à ce qu’une rue porte son nom. Depuis le 8 février 2021, la rue dans laquelle il s’éteint a été rebaptisée par le conseil municipal de la ville. *

L'émotion de la communauté comorienne de Marseille

Leurs chemins se sont croisés. Ce 21 février 1995, Ibrahim Ali, qui rentrait d’une répétition avec son groupe de rap, croise le chemin de 3 colleurs d’affiches du parti politique FN. Plusieurs coups de feu sont tirés par les militants.

Suite à la mort du jeune garçon, la communauté comorienne manifeste dans la rue pour exprimer sa douleur. “La justice, la clarté, de la dignité surtout pour la mémoire de mon fils, c’est tout ce que je demande”, déclare le père d’Ibrahim Ali ce jour-là.

Le procès face au FN

Lors du procès, le Front National soutient les accusés et plaide la légitime défense. “Je crois que les uns et les autres sont victimes, il s’agit d’un drame de l’auto-défense”, affirme Jean-Marie le Pen, lors d’une interview donnée en 1995. Bruno Mégret, alors numéro 2 du FN, s’exprime lors du procès : “J’apporte mon soutien aux militants du Front National qui n’ont pas voulu tuer ou blesser.

Les trois accusés sont finalement condamnés à 2, 10 et 15 ans de prison. L'avocat des victimes, à l’époque Gilbert Collard, se félicite de cette victoire. Aujourd’hui encore, la mémoire d’Ibrahim Ali n’est pas tombée dans l’oubli. Chaque année, sa mort est commémorée à Marseille, et une rue porte à présent son nom.

Ibrahim Ali était un enfant de Marseille, un jeune artiste marseillais. Il faisait partie de notre identité commune”, a déclaré Samia Ghali, adjointe au maire de Marseille.

09/02/2021 11:59mise à jour : 09/02/2021 12:27
  • 313K
  • 308

234 commentaires

  • Mechmache F.
    21/02/2021 19:46

    Maintenant c'est un fachos colard

  • Tariq S.
    14/02/2021 17:14

    Ibrahim Ali ❤

  • Boubacar S.
    14/02/2021 12:13

    Les victimes du bataclan attendront.

  • Erving K.
    14/02/2021 09:17

    Et après Marine lepen prétend traiter les autres des sauvegardes ?

  • Titi T.
    14/02/2021 08:33

    RIP🙏🏿sincères condoléances à la familles et proches 😢😪😡😡😡🤬🤬🤬

  • Denis D.
    13/02/2021 22:27

    Macron la peste et marine le cholera a choisir lol

  • Marc S.
    13/02/2021 16:41

    Si la justice ne fait rien faire sa propre justice c’est le seul moyen 😠

  • Jean-Marc T.
    13/02/2021 14:28

    On est au Congo là

  • Laurent S.
    13/02/2021 11:50

    Déjà à l’époque il y avait beaucoup d’étrangers, alors maintenant ...

  • Auguste C.
    13/02/2021 11:48

    forever

  • Shalimar V.
    13/02/2021 11:42

    Pauvre France Pauvre mal sous France Pays de racisme trop de haine

  • Fouzia M.
    13/02/2021 08:36

    Allah yarhama

  • Severine L.
    12/02/2021 20:37

    Quel honte ce parti nationaliste qui malheureusement augmente de plus en plus.. À vomir

  • Dayson M.
    12/02/2021 20:09

    Mon dieu Collard a vendu son âme au diable

  • Medo L.
    12/02/2021 17:47

    Content m samia je peu pas la voire

  • Codjo R.
    12/02/2021 17:29

    Gilbert Collard mais voyons 😅😅😅😅. Comme quoi rien est impossible en ce bas monde.

  • Dard V.
    12/02/2021 14:39

    Balle dans le dos honteux c'est des lâches

  • Typikal R.
    12/02/2021 11:43

    🙏🏾

  • Guillaume G.
    12/02/2021 08:32

    Ni pardon ni oubli!

  • Alice M.
    12/02/2021 08:29

    Brut pourquoi vous ne parlez jamais des attentats et crimes commis par l’extrême gauche ? Y en a tellement

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.