retour

Amazonie : Artemisa Xakriabá adresse un message à Donald Trump et Jair Bolsonaro

"Ces gouvernements essaient de nous mener à l'extinction." En Amazonie aussi, la jeunesse se mobilise. Présente à Washington pour remettre une lettre ouverte aux parlementaires américains, la jeune activiste pour le climat Artemisa Xakriabá avait un message à faire passer à Donald Trump et Jair Bolsonaro de la part des communautés indigènes.

Amazonie : Artemisa Xakriabá, jeune activiste issue d’une communauté indigène, appelle Trump et Bolsonaro à résoudre la crise climatique

"Ces gouvernements essaient de nous mener à l'extinction." En Amazonie aussi, la jeunesse se mobilise. Présente à Washington pour remettre une lettre ouverte aux parlementaires américains, la jeune activiste pour le climat, Artemisa Xakriabá, avait un message à faire passer à Donald Trump et Jair Bolsonaro de la part des communautés indigènes.

Artemisa, une jeune femme de 19 ans, fait partie du peuple Xakriabá du Brésil. Artemisa Xakriabá était aux États-Unis afin de représenter les plus de 25 millions d’autochtones du Brésil, du bassin amazonien, de la Mésoamérique et de l’Indonésie. Ces communautés sont unies dans la lutte contre le réchauffement climatique et la destruction de la forêt.

Ensemble, les peuples autochtones sont les « gardiens » des 600 millions d’hectares de forêt. Comme l’explique Artemisa Xakriabá, ils sont « persécutés, menacés et assassinés ». En 2018, 164 « défenseurs de l’environnement » ont été tués, informe Artemisa Xakriabá. La jeune femme, tout comme les 25 millions d’autochtones, ne peut plus accepter qu’une autre goutte de sang soit versée.

Artemisa Xakriabá s’est adressée à Donald Trump concernant la politique environnementale des États-Unis : « C’est le pays le plus riche au monde mais c’est aussi celui qui a émis le plus de gaz (…) Ces gaz, parce que l’atmosphère de la planète n’a pas de frontières, ont un impact négatif dans le monde. »

Ensuite, la jeune femme issue de la communauté indigène Xakriabá, s’adresse également à Jair Bolsonaro, le président de la République fédérative du Brésil : « Les gouvernements actuels du Brésil et des États-Unis (…) font la promotion de récits fondés sur la haine et d’un modèle de développement qui s’attaque à la nature et aux peuples autochtones. » Artemisa Xakriabá affirme que les communautés indigènes sont prêtes à travailler avec ceux qui veulent faire partie de la solution au réchauffement climatique, y compris le gouvernement américain et le gouvernement brésilien.

En tant que jeune femme, Artemisa Xakriabá reconnaît l’importance d’un “mouvement de la jeunesse” face à l’urgence climatique : « Les adultes en politique, du monde des affaires et de l’économie n’ont pas encore réussi à résoudre la crise climatique. La jeunesse a le pouvoir de changer l’avenir ».

« Que commence la démarcation ! » s’exclame Artemisa Xakriabá, jeune activiste pour le climat.

18/09/2019 11:17mise à jour : 18/09/2019 12:15
  • 540.1k
  • 239

119 commentaires

  • Marie G.
    28/09/2019 09:17

    Courage j espère qu' ils vont arreter

  • Revel M.
    27/09/2019 14:44

    Je prie pour vous les jeunes ....vous êtes notre avenir💚💚💚💚💚

  • Marcio P.
    27/09/2019 01:16

    Bando de bestas... Não sabem nem o que é Amazônia... Não sabem muito menos cuidar do meio ambiente de onde vivem... Palhaços... Comedores de comidas industrializadas... Nunca plantaram ou colheram nada... Ser "ambientalista" na Suécia chega a ser ridículo...

  • Kevin W.
    26/09/2019 21:34

    Big up a elle

  • Paulette T.
    25/09/2019 17:53

    On encense Greta mais les indigènes le disent depuis longtemps. Pourquoi écoutons nous plus Greta?

  • Danielle R.
    24/09/2019 23:45

    Respect ✊ bravo vous soutiens c’est un combat pour les générations futures et jeunes actuels

  • Claudy N.
    24/09/2019 21:20

    👏👍💪🏻🙏😘

  • Claude M.
    24/09/2019 08:50

    J’espère qu’elle sera entendue 👏❤️🌴

  • Chrisrian l.
    24/09/2019 01:33

    La bêtises de nos Dirigent c'est de ne pas entendre le cris de ces enfants .

  • Marie-Christine A.
    23/09/2019 11:25

    Bravo

  • Manoel E.
    22/09/2019 18:41

    C'est vrai mais c'est une defenseuse écologique et ça, ça réconforte que des jeunes ce mobilisent alors qu'à mon époque ce n'était pas le but de la vie

  • Michel W.
    22/09/2019 18:06

    100 % avec ce discours mais cette fille ne vit pas dans la forêt.

  • Manoel E.
    22/09/2019 17:02

    Place aux jeunes, mais les dynausores de la politique ne l'entendent pas de cette oreille

  • Evhane B.
    22/09/2019 14:05

    L Amazonie brule pour que notre viande grille.

  • Evhane B.
    22/09/2019 14:05

    STOPPONS vite la viande et le poisson pour sauver le climat et la planète dans les 2ans. La FRANCE importe des tonnes de soja bourré de pesticides pour alimenter le bétail enfermé dans des mouroirs industriels mourroirs cruels et polluants contraires aux accords sur la transition écologique.

  • Didier D.
    22/09/2019 12:42

    Magnifique mais Trump s'en fou tout comme Bolsarono. il n'y a qu'une chose qu'il les intéresse, faire du fric et peu importe les conséquences. 😡

  • Marie-Yvonne C.
    22/09/2019 11:34

    Magnifique le discours et quel courage 👏🏼👏🏼👏🏼👏🏼

  • Silvia H.
    21/09/2019 19:29

    Parabéns pelo discurso, e força pra lutar!

  • Michel C.
    21/09/2019 15:32

    Quand la beauté fait corps avec la vérité du monde; les amérindiens sont en avance sur notre histoire s ils disparaissaient nous serions condamnés...

  • André L.
    21/09/2019 13:41

    Bravo 👏 très beau discours. C'est la seule solution pour eux monté au créneau se faire entendre, vraiment 👏

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.