retour

Amazonie : Artemisa Xakriabá adresse un message à Donald Trump et Jair Bolsonaro

"Ces gouvernements essaient de nous mener à l'extinction." En Amazonie aussi, la jeunesse se mobilise. Présente à Washington pour remettre une lettre ouverte aux parlementaires américains, la jeune activiste pour le climat Artemisa Xakriabá avait un message à faire passer à Donald Trump et Jair Bolsonaro de la part des communautés indigènes.

Amazonie : Artemisa Xakriabá, jeune activiste issue d’une communauté indigène, appelle Trump et Bolsonaro à résoudre la crise climatique

"Ces gouvernements essaient de nous mener à l'extinction." En Amazonie aussi, la jeunesse se mobilise. Présente à Washington pour remettre une lettre ouverte aux parlementaires américains, la jeune activiste pour le climat, Artemisa Xakriabá, avait un message à faire passer à Donald Trump et Jair Bolsonaro de la part des communautés indigènes.

Artemisa, une jeune femme de 19 ans, fait partie du peuple Xakriabá du Brésil. Artemisa Xakriabá était aux États-Unis afin de représenter les plus de 25 millions d’autochtones du Brésil, du bassin amazonien, de la Mésoamérique et de l’Indonésie. Ces communautés sont unies dans la lutte contre le réchauffement climatique et la destruction de la forêt.

Ensemble, les peuples autochtones sont les « gardiens » des 600 millions d’hectares de forêt. Comme l’explique Artemisa Xakriabá, ils sont « persécutés, menacés et assassinés ». En 2018, 164 « défenseurs de l’environnement » ont été tués, informe Artemisa Xakriabá. La jeune femme, tout comme les 25 millions d’autochtones, ne peut plus accepter qu’une autre goutte de sang soit versée.

Artemisa Xakriabá s’est adressée à Donald Trump concernant la politique environnementale des États-Unis : « C’est le pays le plus riche au monde mais c’est aussi celui qui a émis le plus de gaz (…) Ces gaz, parce que l’atmosphère de la planète n’a pas de frontières, ont un impact négatif dans le monde. »

Ensuite, la jeune femme issue de la communauté indigène Xakriabá, s’adresse également à Jair Bolsonaro, le président de la République fédérative du Brésil : « Les gouvernements actuels du Brésil et des États-Unis (…) font la promotion de récits fondés sur la haine et d’un modèle de développement qui s’attaque à la nature et aux peuples autochtones. » Artemisa Xakriabá affirme que les communautés indigènes sont prêtes à travailler avec ceux qui veulent faire partie de la solution au réchauffement climatique, y compris le gouvernement américain et le gouvernement brésilien.

En tant que jeune femme, Artemisa Xakriabá reconnaît l’importance d’un “mouvement de la jeunesse” face à l’urgence climatique : « Les adultes en politique, du monde des affaires et de l’économie n’ont pas encore réussi à résoudre la crise climatique. La jeunesse a le pouvoir de changer l’avenir ».

« Que commence la démarcation ! » s’exclame Artemisa Xakriabá, jeune activiste pour le climat.

18/09/2019 11:17mise à jour : 18/09/2019 12:15
  • 354.8k
  • 82

70 commentaires

  • Schelach R.
    18/09/2019 11:15

    Un vrai coutouring...

  • Guillaume T.
    18/09/2019 11:15

    eh oui, c'est comme ça, le fric est plus important que la vie

  • Tiphaine A.
    18/09/2019 11:19

    Courage pour sauver votre monde

  • Florian Z.
    18/09/2019 11:20

    , rien à voir avec la vidéo. Mais t’aurais peut être bien du sang brésilien non ?

  • Laura D.
    18/09/2019 11:27

    ça y est les multinationales ont trouvé un moyen de nous piquer encore plus de fric ! ils déguisent un fils de banquier en sapin de noel amazonien pour nous faire culpabiliser et nous inventer des taxes pour la nature qu'ils empocherons sans bien sûr reverser un centime à l'écologie ou la nature ça va de soit ..

  • Carole T.
    18/09/2019 11:29

    Il faut prendre conscience que nous sommes citoyens du monde ... tous responsables ... et si les humains s’unissent pour défendre ces populations ce sera un grand pas ... il est encore temps

  • Marie H.
    18/09/2019 11:33

    Beau maquillage 😉

  • Roger G.
    18/09/2019 11:34

    Oui nous sommes citoyens du monde mais tout les gouvernements français et autres il s’en contrefiche le fric toujours le fric

  • Kevinsky M.
    18/09/2019 11:39

    lo siento ... <3 cuidate y pintate la cara con esas plumas cuando vuelva à Madrid anda porfi, seguro que te queda de pm. te quiero mucho. kiss

  • Christophe S.
    18/09/2019 11:39

    Sauver le monde = 25 messages Nouvel iPhone = 1346237542 messages

  • Dje D.
    18/09/2019 11:56

    👏👏👏👏👏👏👏👏

  • Véronique d.
    18/09/2019 11:56

    , , elle a vraiment l'air de sortir de sa forêt, celle-là ;p Et pour son chapeau, elle a tué un perroquet pour lui voler ses plumes ?

  • Airis A.
    18/09/2019 11:57

    Tout les gouvernements dans le monde rêve d'une dictature mais le problème ils n'ont pas trouvé le moyen pour instaurer cette dictature

  • Marcel M.
    18/09/2019 11:59

    il serait temps que l'humanité en prennent conscience,je soutien a fond ,trop petit par rapport a ce problème dévastateur🤬

  • Charles-Elie P.
    18/09/2019 12:03

    Woikatépé baboune

  • Elisabeth S.
    18/09/2019 12:10

    Que tous ceux qui veulent sauver l'Amazonie le poumon de la planète et ainsi sauver l'humanité fasse un petit commentaire.

  • Aline B.
    18/09/2019 12:16

    c'est pas un génocide par hasard?! ben si! et les autres pays se taisent!

  • Michèle L.
    18/09/2019 12:17

    C'est la jeunesse du monde entier qui se bat pour la planète, heureusement !!!... . Tout le reste du monde devrai réflèchir davantage plutôt que de critiquer.

  • Michel E.
    18/09/2019 12:27

    C'est autrement rassurant de voir ces vrais acteurs nous interpeler sur des sujets que eux connaissent car ils les vivent au quotidien,ça change de Greta Barbicologie.

  • Epilef S.
    18/09/2019 12:31

    there are also other young people who care very little about these things... often, the children of the rich