Blogueuse mode, Dana Suchow a décidé d'arrêter de s'épiler

"Ouais, je n'aime pas me raser." Fatiguée des normes de beauté imposées aux femmes, la blogueuse Dana Suchow a simplement arrêté de s'épiler les jambes. Elle raconte.

La blogueuse Dana Suchow a décidé d'arrêter de s'épiler

Fatiguée des normes de beauté imposées aux femmes, la blogueuse mode a laissé pousser ses poils de jambes. Elle raconte.

Pour se révolter contre les normes de beauté, la blogueuse mode Dana Suchow a arrêté de s’épiler les jambes. En tant que blogueuse mode, la jeune femme a subi de plein fouet la pression sur son image, jusqu'à en devenir boulimique. Pour Brut, elle raconte.

« Les entreprises dépensent des milliards pour pénétrer votre cerveau »

« Je n'arrêtais pas de me dire que je n'aimais pas me raser. Je n'y trouve aucun plaisir. Ce qui me fait plaisir, c'est le respect que les gens auront à mon égard parce que j'ai les jambes rasées. Ce qui me fait plaisir, c'est de me conformer aux normes de la société en matière de beauté, car je n'ai pas de poils sur le corps, chose perçue comme étant masculine », constate aujourd'hui Dana Suchow.

Pour la blogueuse, la publicité joue un rôle énorme dans l'entretien de cette pression sociale sexiste. « Les entreprises dépensent des milliards de dollars par an pour pénétrer votre cerveau et vous faire croire que vous n'êtes pas assez bien ».

Dana Suchow a transformé son blog pour le rendre plus représentatif

Cette pression a eu un fort impact sur sa santé. « J'avais l'impression de vivre deux vies différentes. Je voulais être cette blogueuse mode célèbre, traverser la planète, recevoir des produits gratuits et que tout le monde me trouve jolie. Mais secrètement, j'étais aux prises avec un trouble alimentaire très violent », se souvient la jeune femme.

Depuis cette prise de conscience, Dana Suchow a transformé son blog de mode pour le rendre plus authentique et valorisant pour les femmes. Elle déplore en effet le manque de représentation des « vrais corps des femmes » et le fait que cette absence de représentation affecte de nombreuses femmes dans leur quotidien.

« Les femmes ne sont pas autorisées à être des mammifères »

« Quand je sors et que j'ai les jambes poilues, les gens ne le comprennent pas. Parce que les femmes ne sont pas autorisées à être des mammifères, de la même façon que les hommes » affirme la blogueuse.

Dana Suchow assure que son choix a changé sa vie et qu'il lui a appris à s’assumer telle qu’elle est. « Avant, j'en étais au point de vouloir que quelqu'un m'apprécie avant de révéler qui j'étais vraiment. Aujourd'hui, je suis prête à aller à mon premier rencard en short. Faites ce dont vous avez besoin pour vous sentir à l'aise, heureuse et saine dans votre corps ! »

avatar
Brut.
3 août 2019 07:38