retour

Bruno Verjus, un chef engagé

"La façon dont on se nourrit décide du monde dans lequel on vit" Rencontre avec Bruno Verjus, un chef engagé.

05/04/2019 16:54mise à jour : 23/09/2020 14:53
  • 122.4K
  • 76
Brut - Le livre

49 commentaires

  • Philippe A.
    12/04/2019 08:15

    Vous en avez marre de la malbouffe industrielle, mais vous aimez ses friandises. Alors apprenez à les faire maison, et apprenez à faire de bons petits plats comme faisaient les anciens ! Grâce à ses recettes en vidéos " C'est facile de se régaler" peut vous y aider. N'hésitez pas à partager pour en faire profiter vos parents et vos amis !

  • Céline F.
    09/04/2019 18:26

    Verjus 😂 j’adore 🥰

  • Coline C.
    09/04/2019 09:38

    pr ton mémoire!

  • Béré N.
    08/04/2019 22:52

    Pourquoi il parle ?

  • Catherine D.
    08/04/2019 11:59

    bravo! Tellement en accord avec vous !!!

  • Assia B.
    07/04/2019 15:50

    Brut pas si indépendant...

  • Fabienne M.
    07/04/2019 11:55

    mis à part l'argent, toujours l'argent..! il y a le respect animal, en premier lieu, et ensuite le respect de son environnement. ça, C est pour mieux se nourrir. quand aux goinfrage, à l'excès (trop de viande par example) et aux gaspillage, la, on parle de respect pour son prochain.. ceux qui n'ont pas les moyens, ou qui carrément ne mange pas à leur faim..

  • Erdnaxela S.
    06/04/2019 22:53

    Beaucoup de choses sensées.

  • Jé C.
    06/04/2019 19:57

    Il faudrait aussi penser a nourrir ceux qui votent les lois avec la merde qu ils decident, plutot de les laisser s empiffrer dans les restos de luxe apres avoir autorisé la mal bouffe, les pesticides et la fin des aides dans le bio.

  • Sebastien A.
    06/04/2019 19:43

    ...ok mais ça ne reste pas accessible à tout le monde et les prix sont trop chers.

  • Marie-France H.
    06/04/2019 19:31

    Ou la façon dont on vit décide de la manière on se nourrit...un choix !

  • Sylvain E.
    06/04/2019 19:09

    « Les réseaux sociaux donnent le droit de parler à des légions d’imbéciles qui, jusque-là, ne parlaient qu’au bar après un verre de vin, sans causer de dommage à la collectivité. On les faisait taire aussitôt, alors que désormais ils ont le même droit à la parole qu’un prix Nobel. C’est l’invasion des imbéciles. » Umberto Eco

  • Chloé D.
    06/04/2019 17:29

    J'aurais plutôt dit l'inverse, c'est en grande partie le monde dans lequel on vit qui fait ce qu'on mange. Responsabiliser le consommateur c'est bien. Mais quand il a pas de thunes il va acheter ce qui est à sa portée financièrement, qui sont rarement les meilleurs produits. Ce n'est en aucun cas leur faute. C'est aux grandes entreprises de se responsabiliser. Rémunérer convenablement les producteurs, interdire les pesticides et l'élevage de masse (batterie, etc), arrêter totalement l'utilisation de plastique à usage unique. Ce serait déjà une avancée immense pour le bien-être du peuple et pour la planète.

  • Laurent V.
    06/04/2019 15:44

    On peut aussi inverser cette maxime ...

  • Matthieu V.
    06/04/2019 15:22

    tu fais à manger ce midi ?

  • Brûlé J.
    06/04/2019 12:02

    Enfin on peut voir ça autrement en disant que la façon dont on nourrit le monde décide du monde dans lequel on veut le voir vivre.

  • Thomas E.
    06/04/2019 11:38

    Complètement d'accord mais dans sa démarche il faut arrêter les légumes bio Bayer sinon sa plaidoirie perd tout son sens ..

  • Eric G.
    06/04/2019 11:04

    Pour Miam-miam

  • Thomas L.
    06/04/2019 10:55

    Les gens qui pensnte que parce qu'ils sont pauvres il n'ont aucun moyen d'être plus écolo ou de mieux manger c'est qu'ils n'ont définitivement rien compris au concept/problème !

  • David D.
    06/04/2019 10:47

    salut ma verjus !! 😂😂

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.