Brut a suivi une aide-soignante qui hésite à se vacciner

À l’hôpital, la vaccination fait toujours débat. Brut a suivi la discussion entre une aide-soignante et le chef des urgences d'un hôpital d'Île-de-France. Voilà pourquoi elle hésite encore...

Brut a suivi une aide-soignante qui hésite à se vacciner

À l’hôpital, la vaccination fait toujours débat. Brut a suivi la discussion entre une aide-soignante et le chef des urgences d'un hôpital d'Île-de-France. Voilà pourquoi elle hésite encore…

“J’hésite parce qu’avec mon poids j’ai peur.”

Pour cette aide-soignante, le motif majeur de sa réticence à se faire vacciner est le risque de développer une maladie comme par exemple la thrombose. Pour elle, il est important de lui laisser le choix et le temps d’y réfléchir : “Mais le mieux c’est de me laisser faire mon choix au moment venu.

Pour le chef des urgences, ce choix n’est pas sans risques

Mathias Wargon, chef des urgences de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis évoque les risques sanitaires qu’implique le choix de l’aide-soignante : “Si tu as une des vieilles dames que tu reçois ici, tu peux lui redonner le Covid.

avatar
Brut.
12 juillet 2021 17:01