C'est qui, Éric Dupond-Moretti ?

Il est le nouveau ministre de la Justice. En tant qu'avocat, il a défendu les "indéfendables". C'est Éric Dupond-Moretti.

C’est, qui Éric Dupont-Moretti ?

En 2017, Brut dressait le portrait de cet avocat très médiatique.

Éric Dupont-Moretti naît dans le Nord au début des années 1960. Sa mère, immigrée italienne, est femme de ménage. À 4 ans, il perd son père. En 1957, son grand-père italien est retrouvé mort dans des conditions suspectes, mais aucune enquête ne sera ouverte. C’est l'injustice qui déclenche sa vocation d'avocat.

Plus de 120 acquittements

Pour payer ses études de droit, il multiplie les petits boulots : fossoyeur, serveur, travailleur à la chaîne. Rapidement, il brille par son éloquence, même si le stress l'envahit avant chaque plaidoirie. « J'ai eu beaucoup de mal pendant des années à maîtriser le stress d'avant plaidoirie et j'allais vomir », confie-t-il.

Dans les années 2000, il mène ses premiers grands combats judiciaires, comme le procès d’Outreau. La liste de ses clients regorge de célébrités comme les frères Karabatic, Karim Benzema ou Bernard Tapie. Avec plus de 120 acquittements, Il se forge une solide réputation. Brillant orateur, avocat médiatique, il se démarque par son sens de la formule.

Prêt à défendre tout le monde

Sa passion : la chasse au faucon. Selon lui, le procès pénal est mis en péril par « la sacralisation de la parole la victime ». Il est prêt à défendre tout le monde à une seule condition : « Moi j'ai déjà dit que je pourrais défendre un négationniste, mais pas un négationniste qui me demanderait de plaider que les chambres à gaz n'ont pas existé. »

Il a accepté de défendre le frère de Mohamed Merah, Abdelkader Merah. Celui-ci a été condamné à 20 ans de prison pour « association de malfaiteurs en vue d'une entreprise terroriste ». Un procès qu'il juge comme étant « le plus difficile de sa carrière ».

avatar
Brut.
6 juillet 2020 17:57