retour

Cancer : Cash Investigation révèle des inégalités d'accès aux soins

En France, 812 établissements de santé opèrent des malades du cancer sans autorisation… C'est ce que révèle l'enquête de CASH Investigation sur les inégalités d'accès aux soins. Une enquête à voir ce jeudi à 21h10 sur France 2.

13/01/2022 14:08
  • 135.3K
  • 49

41 commentaires

  • Kristl S.
    16/01/2022 15:45

    je préfère faire des 100 de km que de risquer une opération ratée... Après faut pas se plaindre des séquelles.

  • Monique Q.
    15/01/2022 12:09

    L'important est de savoir si les interventions sont bien faites

  • Christophe V.
    14/01/2022 17:44

    Complot encore et tjs dirons certains ou alors y a aussi mais c’est pas pareil c’est pas contagieux ceci (-:

  • Florent P.
    14/01/2022 17:41

    Vous êtes sérieux???? J'aimerais que vous vous sentiez mal! que vous alliez aux urgences! qu'on vous diagnostic un cancer! et qu'on vous foutes dehors!!!

  • Lambert L.
    14/01/2022 16:50

    Putassier au possible ahah

  • Patricia B.
    14/01/2022 15:04

    Beau reportage. Plus beaucoup de journalistes d'investigation comme vous. La politique dans toutes ses dérives. Bravo et MERCI🙏

  • Caroline O.
    14/01/2022 10:35

    C est HONTEUX . APRES ON DIT LE TROU DE LA SÉCURITÉ SOCIALE. GRAVE C EST TOUJOURS AU DESSUS QUI BOUFFENT LE FRIC AU DÉTRIMENT DE NOTRE SANTÉ. JE SUIS TRES EN COLÈRE ET LE GOUVERNEMENT FERME LES YEUX . IL EST GRAVE COUPLABLE . POUR PREUVE LES HÔPITAUX SONT SUBMERGÉ ET POUR CAUSE. C EST HONTEUX. LE FRIC

  • Ocelyas P.
    14/01/2022 10:21

    Si seulement y avait plus de médecins habilités un peu partout en France, si seulement faudrait pas faire des km et des km pour trouver un centre de soins "autorisé"... Si ils les font c'est qu'ils sont capables de les faire ces interventions... Si ça peut éviter à une patiente (restons dans l'exemple du cancer du sein) de faire des centaines de km pour se faire opéré et être proche de sa famille car on sait que c'est important dans ces cas là... C'est quand même malheureux de devoir fait passer ça pour des opérations d'"urgence" pour rentrer dans les codes... Voilà où on en est avec cette politique hospitalière qui dure depuis 30 ans...

  • Raphaëlle P.
    14/01/2022 07:43

    Pr Reyal. "Virtuose du bistouri". Ni plus ni moins ❤️❤️

  • Clo K.
    14/01/2022 07:01

    Vu le temps d attente pour accéder aux soins il faut peut-être mieux être opéré de suite et la prise en charge ensuite en oncologie. Ce reportage est un non sens au point de vue médical. Soigner les gens est une priorité

  • Lucas L.
    14/01/2022 06:19

    Beaux reportages

  • Karine H.
    14/01/2022 06:03

    Plutôt que de faire la côte des établissements, ce serait la cote de chaque praticien qui serait intéressante de connaître

  • Michel M.
    14/01/2022 05:07

    Et sinon on peut demander l avis de ceux qui ont été opéré.car si eux ils le font pas .Combien de décès en plus

  • Catherine T.
    14/01/2022 04:22

    La santé c est la plus grande richesse et elle est malheureusement pas vraiment prise au sérieux par chaque état et gouvernant. Ca devrait être une priorité pour chaque gouvernant. Mais ils préfèrent ne rien voir et ne rien entendre. La vie est sacrée. Désolant.

  • Quỳnh H.
    14/01/2022 02:29

    Dois dire que je suis choquée par la qualite du système de santé. J'espère qu'il existe des lois pour réglementer le système de santé afin que les patients atteints de cancer n'aient pas à souffrir. 😥

  • Yassine E.
    13/01/2022 23:34

    Ces autorisation par centre sont des aberrations! Il faut un quotas par chirurgien pas par centre. Il faut également favoriser les réseaux de soins oncologie,chirurgie, radiologie pour que ce soit tjr les mêmes qui drainent un type de cancer. Par centre ça signifie qu’un chirurgien non formé peut aller opérer un cancer du sein dans un établissement qui a l’agrément mais qun chirurgien formé ne peut pas le faire dans un autre? Il suffit d’un plateau technique généraliste pour ca mais il faut la compétence humaine!

  • Angélique D.
    13/01/2022 21:47

    Je sais pas mais si j'ai un cancer, je vais voir un oncologue, donc ils des autorisations ? Ceux qui opèrent sans autorisations, c'est que ce ne sont pas des spécialistes ? En même, je sais que certains patients atteint du cancer doivent faire des centaines de km, pour se faire soigner et pas toujours facile.

  • Ophélie M.
    13/01/2022 21:32

    Hôpital de Castres!!!!!

  • Se m.
    13/01/2022 21:11

    J'aime pas ces vidéos

  • André R.
    13/01/2022 20:56

    Imaginez, toute cette corruption généralisée. Ils ont aussi toujours les mêmes arguments pour justifier leur corruption.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.