Catastrophe environnementale au Sri Lanka

Pendant ce temps-là au Sri Lanka, des millions de billes de plastique recouvrent les plages, l'une des pires catastrophes environnementales de l'histoire du pays…

Catastrophe environnementale au Sri Lanka

Pendant ce temps-là au Sri Lanka, des millions de billes de plastique recouvrent les plages, l'une des pires catastrophes environnementales de l'histoire du pays…

Une catastrophe environnementale sans précédent

Le Sri fait face à l’une des pires catastrophes environnementales de son histoire. Le 20 mai, un feu se déclare à bord de ce porte conteneur, le X-Press Pearl. Le navire, immatriculé à Singapour, transporte alors 1486 conteneurs de marchandises embarquées, dont plusieurs sont remplis de billes de plastique. Ce sont quatre à cinq milliards de granulés qui ont pu tomber dans l'océan.

En plus du plastique, des produits toxiques à bord

Parmi les conteneurs, 81 transportent également des marchandises dangereuses dont 25 tonnes d’acide nitrique. Au 31 mai, soit 11 jours après le début de l’incendie, il n’y a plus de flammes visibles mais une épaisse fumée se dégage encore du navire situé à l’entrée du port de Colombo, la capitale du Sri Lanka. Les autorités ont interdit la pêche sur les 80 km entourant le X-Press Pearl.

“Nous avons déployé près de 975 militaires pour collecter et enlever les débris de cette zone.”

Une enquête a été ouverte par les autorités du Sri Lanka pour déterminer l’origine de l’incendie. Le gouvernement sri-lankais a annoncé dimanche, poursuivre en justice X-Press Feeders. L’armateur a déclaré le 31 mai “rester entièrement concentré sur l’opération de lutte contre les incendies et de sauvetage en cours” et qu’il “continuera de coopérer avec les enquêteurs sur cet incident.”

avatar
Brut.
1 juin 2021 18:04