retour

Ce que Donald Trump disait à propos des gestes barrières

Donald Trump vient d'être testé positif au Covid-19. Voilà ce qu'il disait à propos des gestes barrières.

Donald Trump et la distanciation sociale

Le président des États-Unis, Donald Trump, a été testé positif au Covid-19. Juste avant pourtant, il avait tendance à prendre le virus à la légère. Pour lui, seule la distanciation sociale suffisait…

Il y a quelques jours, Donald Trump a été diagnostiqué positif au Covid-19. Pourtant, lors du récent débat qui l'a opposé à Joe Biden, il s'est moqué de son adversaire démocrate, qui, lui, porte souvent son masque.

Selon le chef d’État, la distanciation sociale suffit à se protéger du virus. « Je porte un masque quand c’est nécessaire. Je ne porte pas de masques comme lui. Chaque fois que vous le voyez, il en porte un. Il peut parle à une distance de 60 mètres et il se présente avec le plus grand masque. »

La distanciation sociale avant tout

À plusieurs reprises, les journalistes locaux ont interrogé le Président sur sa façon de se protèger. Pour lui, le masque n’est pas une obligation. Il refuse notamment de le porter lorsqu’il salue d'autres chefs d'États. Néanmoins, il affirme que la distanciation sociale est très importante pour lui. D’ailleurs, il ne manque pas de féliciter les médias et les citoyens qui la respectent dès qu’il en a l’occasion.

Le 7 avril, en introduction d'un discours, il a déclaré : « Je salue le peuple américain pour avoir suivi nos lignes directrices sur la distanciation sociale… même vous. C’est tellement différent maintenant, quand je vous regarde. » Plus tard dans le mois, lors d’une conférence de presse, il a ajouté : « C’est un grand honneur. Et je vois que vous pensez à la distanciation sociale, c’est une très bonne chose. »

Le port de masque, seulement si nécessaire

En mai dernier, Donald Trump a rencontré sept vétérans de la Seconde guerre mondiale. Là encore, il ne portait pas de masque, malgré le risque très élevé pour ces personnages âgées de plus de 90 ans. Le Président a indiqué que le masque n’était pas nécessaire à ce moment-là, car il était « très loin d’eux ».

Il le regrette d’ailleurs. « J’aurais aimé aller les embrasser parce qu’ils sont géniaux. J’ai eu une conversation avec tout le monde, mais nous étions très loin », a-t-il réagi. Pour lui, la direction du vent ce jour-là était aussi en sa faveur. « Si jamais l’épidémie les atteignait, j’en serais très surpris », a-t-il ajouté.

Pour les employés de la Maison-Blanche, les recommandations sont les mêmes : « S’ils sont à une certaine distance de moi ou s’ils sont à une certaine distance les uns des autres, ils le font ». Le port du masque y est donc recommandé à une distance proche uniquement.

02/10/2020 19:29
  • 1.7M
  • 1.4K
Brut - Le livre

1277 commentaires

  • Tu T.
    11/10/2020 06:44

    Quel guignol ... je suis content d'etre en france avec le meilleur president

  • Chantal d.
    09/10/2020 20:48

    https://editionscharlou.com/fr/about-trump/

  • Christine D.
    09/10/2020 18:42

    Mauvais karma

  • Chantal d.
    09/10/2020 18:27

    https://editionscharlou.com/fr/about-trump/

  • Ludovic L.
    09/10/2020 18:25

    C'est vrai que de notre côté, le gouvernement a toujours eu la même ligne de conduite en ce qui concerne les gestes barrières, du début à aujourd'hui 😂😂😂

  • Biaggio B.
    09/10/2020 17:12

    Ce mec et cinglé et dangereux

  • Lyo N.
    09/10/2020 12:37

    Le mec se bouffe toutes les semaines l'équivalent dune année de scandales politiques en france + les emmerdes de sa fonction à gérer dont les risques d'assassinat..du coup cest ptet qu'un gros coup de fatigue

  • Christian F.
    09/10/2020 10:56

    A voir les commentaires, les médias vous ont bien orientés, évidemment, ils appartiennent tous à des milliardaires pourris ...

  • Marie C.
    09/10/2020 09:24

    https://twitter.com/111fred111/status/1314299635872264192?s=21

  • Marie-Thérèse S.
    09/10/2020 08:05

    Le fait qu'il ait été testé positif ne veut pas dire qu'il soit malade...!!! : Il y a des '' PORTEURS SAINS''... BEAUCOUP SERAIENT ' 'POSITIFS' '... SI ILS ÉTAIENT TESTÉS... MAIS LEURS ANTICORPS ONT COMBATTU LE VIRUS.. ET ILS SONT' 'IMMUNISÉS' '... RENSEIGNEZ VOUS.. AUPRÈS DES ' 'SCIENTIFIQUES' '...!!! 🙋‍♀️🙋‍♀️🙋‍♀️ 👇👇👇👇👇👇👇👇👇👇 ACTUALITÉS, 66 MILLIONS D'IMPATIENTS Anticorps, mémoire immunologique et Covid-19 21 JUILLET 2020 On entend beaucoup parler des fameux anticorps et d’immunité en général depuis le début de l’épidémie de Covid-19. Connaissez-vous les mécanismes qui régissent notre système immunitaire ? Ils sont bien entendu très complexes mais avec l’aide du Pr Sophie Candon, immunologiste au CHU de Rouen, nous avons tenté d’y voir un peu plus clair… 66 Millions d’Impatients : Comment fonctionnent les anticorps dans l’organisme ? Pr Sophie Candon : Les cellules qui fabriquent les anticorps sont les lymphocytes B. Ces derniers, quand ils reconnaissent un agent pathogène, vont s’activer et produire des anticorps spécifiquement adaptés pour se protéger contre cet agent pathogène. Ainsi, plus on rencontre d’agents pathogènes au cours de sa vie, et plus on produit de types d’anticorps différents. À l’adolescence, nous avons tous plus ou moins le même taux d’anticorps et avec l’âge, leur diversité augmente en fonction de l’histoire infectieuse de la personne. Parmi les anticorps, il y a ceux que l’on appelle les « neutralisants » (NDLR : voir cette étude de l’Institut Pasteur que nous avions citée dans notre article sur les tests sérologiques au Covid-19) qui ont la faculté d’empêcher le virus d’entrer dans les cellules de l’organisme pour les infecter. Pour l’instant, dans le cas de la Covid-19, on ne sait pas vraiment encore pourquoi telle ou telle personne développe, ou non, des anticorps neutralisants, ni dans quelle mesure ils sont plus ou moins protecteurs face à la maladie. Les anticorps spécifiquement produits pour répondre à un type d’agent pathogène particulier peuvent-il disparaître de notre organisme, comme on le dit concernant les anticorps de la Covid-19 ? Effectivement, les anticorps peuvent disparaître. Cela dépend du type d’agent infectieux. Pour certains d’entre eux, des anticorps continueront d’être secrétés pendant des dizaines d’années, même à des taux très faibles. C’est le cas, par exemple, des anticorps formés après vaccination pour la variole. En revanche, pour les coronavirus, d’après ce que l’on a pu observer dans le cas des premiers SARS-Cov et MERS-Cov, les anticorps ne circuleraient plus dans l’organisme des gens infectés après 2 ans. Les chercheurs supposent que ce serait la même chose pour la Covid-19 mais c’est en cours d’observation. Si on a déjà été infecté par un virus et que les anticorps produits en réponse à ce virus ont disparu, est-on encore immunisé ? Probablement, on peut être « immunisé » sans anticorps mais pas forcément aussi bien armé pour se défendre contre une maladie déjà rencontrée au cours de son existence. En effet, lors d’une infection virale, plusieurs types de cellules immunitaires sont capables de reconnaitre l’agent pathogène afin de l’éliminer : les lymphocytes B, qui produisent les anticorps, mais aussi les lymphocytes T dont le rôle est de tuer les cellules infectées par le virus avant que ce dernier ne se réplique. En outre, pour produire de bons anticorps, un lymphocyte B doit « coopérer » avec un lymphocyte T spécifique du virus à combattre. Une fois l’infection guérie, persiste une mémoire immunologique portée par certains lymphocytes B et T qui ont rencontré le pathogène. Ces lymphocytes T et B « mémoire » sont capables de réagir très rapidement et efficacement en cas de nouvelle infection avec le même virus. C’est ce que l’on appelle en immunologie, la réponse secondaire, à distinguer de la réponse primaire qui correspond à celle liée à une première infection. Ainsi, même si les anticorps spécifiques du virus disparaissent avec le temps, ces cellules « mémoire » confèrent probablement une certaine protection vis-à-vis de l’infection. Pour la Covid-19, on étudie actuellement les lymphocytes T et B qui persistent après la résolution de l’infection. La question est de savoir dans quelle mesure ces cellules nous protègent dans le cas d’une réinfection. Là encore, comme pour les anticorps, on ne sait pas combien de temps les lymphocytes B ou T qui signent la Covid-19, sont détectables dans l’organisme. A priori, ils perdureraient beaucoup plus longtemps que les anticorps. On suppose que s’il y a une mémoire immunitaire via les lymphocytes B, le ré-enclenchement de la production d’anticorps pourrait être beaucoup plus rapide et efficace et que la maladie, si elle se développe à nouveau, serait moins virulente chez les personnes déjà infectées une première fois. La mémoire immunologique dépend également des lymphocytes T. D’autres études cherchent donc à étudier ces lymphocytes T « mémoire » qui sont plus facilement détectables que les lymphocytes B « mémoire ». Ainsi, même sans trouver d’anticorps dans un organisme, on pourrait cependant savoir si une personne a été, ou pas, infectée par un virus, en cherchant des lymphocytes T qui signeraient une réponse immunitaire à ce virus particulier. Petit résumé sur la mémoire immunologique dans le cas de la Covid-19 Dans tous les cas, si on a déjà été infecté par la Covid-19, on espère qu’en cas de réinfection, les anticorps neutralisants et le développement d’une réponse immunitaire secondaire plus rapide protègeront de la maladie, ou au moins de ses formes sévères. Les études en cours et futures permettront de préciser si l’immunité développée vis-à-vis de la Covid-19 est protectrice, au moins partiellement, ou non. NOS ARTICLES SUR LE MÊME SUJET : L’immunité chez les enfants et les personnes âgées Test sérologique au Covid-19 : ai-je eu le virus ? MÉDECINE DES VOYAGES En prévision d'un voyage, quels vaccins ne pas oublier ? TROUVER LES VACCINS AUDIT VACCINAL Faites le point sur vos vaccins ! TROUVER TOUTE L'INFO Appelez notre ligne Lundi, mercredi et vendredi : 14h-18h & Mardi et jeudi : 14h-20h Partager 10, VILLA BOSQUET 75007 PARIS Voir sur Google Map 01 40 56 01 49 Contacter France Assos Santé Consulter les coordonnées par région MENTIONS LÉGALES ©2019 – Site réalisé par Studio Cassette UNE QUESTION JURIDIQUE OU SOCIALE LIÉE A LA SANTÉ ? Santé Info Droits est une ligne d’informations juridiques et sociales constituée de juristes et avocats qui ont vocation à répondre à toutes questions en lien avec le droit de la santé. Saisir votre recherche Rechercher sur tout le réseau France Assos Santé

  • Mohamed A.
    09/10/2020 07:46

    Il faut l'interner avec une double camisole, l'alimenter avec du sérum de vérité et encore !!!

  • Mohamed A.
    09/10/2020 07:43

    UN SUPER MENTEUR, ÉGOÏSTE !

  • Tâm L.
    09/10/2020 06:46

    J'espère que les américains vont le réélire pour que je continue à rire encore 5 ans de plus🤣 il est trop fort👍

  • Jean-louis R.
    09/10/2020 03:20

    Trump ta milist terrorise stand back and stand by en prison pour complot contre le Gouverneur du Michigan

  • Kaou N.
    08/10/2020 23:48

    Let me tell you that if to not believe in him you will not cause he should give you the parodies in the sky.

  • Carine K.
    08/10/2020 19:16

    viens lire notre president... lol😂

  • Jacques V.
    08/10/2020 16:05

    Qu elle con un américain de base qui détruit la planète

  • Michèle B.
    08/10/2020 14:33

    Il est vraiment con , c'est catastrophique !!!!

  • Lamri Z.
    08/10/2020 13:36

    Débilus roi du monde

  • Ali B.
    08/10/2020 00:31

    Gros porc crève

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.