Ces femmes cassent les clichés associés au post-partum

Pour Brut, plusieurs femmes reviennent sur les clichés associés au post-partum et partagent leur réalité.

“On aimerait toutes pouvoir se dire que c’est un beau, un corps qui vient d’accoucher”

“Si on résume cet état, on peut quand même dire qu’après un accouchement, on est un peu en chantier. Je pense que si les médias, les films, valorisaient un peu plus cela, ce serait plus facile pour nous”. Pour Brut, plusieurs femmes déconstruisent les clichés associés au post-partum, période qui s’étend de la fin de l’accouchement jusqu’au retour des menstruations. “Souvent, il y a un truc qui me chagrine beaucoup, c’est que les femmes, sur leur corps, considèrent que tout ce qui a trait au post-partum, c’est de la bobologie, ça ne mérite pas de donner lieu à une consultation”, explique Anna Roy, sage-femme. “81 % des femmes s’occupent plus de la santé de leurs proches que de leur propre santé. Et ça commence là, en post-partum de leur premier enfant.” La réalité du post-partum, loin de la magie annoncée

“3 semaines ou un mois après mon accouchement, j’ai posté une photo. J’ai eu beaucoup de réactions de femmes qui m’ont remerciée de montrer la vraie facette du post-partum., confie Sabrina Socol, créatrice de contenus. “Moi, personnellement, je détournais mon regard du miroir à la maternité. Comment avoir du désir et se donner à l’autre quand on ne peut même pas être soi ?”, se questionne la jeune femme. Pour Clémentine Sarlat, créatrice du podcast “La Matrescence”, le post-partum est également une source de complexe. “Pour ma troisième, j’ai pris beaucoup de poids, j’ai pris plus de 20 kg. Et j’ai toujours 13 kg à perdre. On est à quelques jours de Roland-Garros, où je suis présentatrice télé, et je suis très honnête, ça m’angoisse”, explique-t-elle. 6 conseils pratiques pour mieux vivre son post-partum à la maternité

avatar
Brut.
7 juin 2022 06:17