Crise climatique : la France et 4 autres pays attaqués pour leur inaction

Greta Thunberg et 15 autres jeunes ont porté plainte contre 5 pays dont la France pour leur inaction contre la crise climatique. Voilà pourquoi la Chine et les États-Unis ne sont pas ciblés, et ce que cette plainte peut changer.

Réchauffement climatique : Pourquoi la plainte de Greta Thunberg et d’autres jeunes ne concerne pas les plus gros émetteurs de CO2 ?

La France et 4 autres pays ont été attaqués en justice pour leur inaction face à la crise climatique. Il s’agit de l’initiative de Greta Thunberg et de 15 autres jeunes. Voici les raisons pour lesquelles la Chine et les États-Unis ne sont pas concernés.

Greta Thunberg et 15 autres jeunes intentent une action juridique contre cinq pays pollueurs : l’Allemagne, l'Argentine, le Brésil, la France et la Turquie.

gés de 8 à 17 ans, ces jeunes estiment que l’inaction des dirigeants est une atteinte à la Convention de l’ONU sur les droits de l’enfant.

Les cinq États faisant l’objet de la plainte ont ratifié le protocole en 2011. Par conséquent, cela donne le droit aux enfants de porter plainte s’ils estiment que leurs droits sont bafoués. Ce n’est pas le cas des États-Unis et de la Chine, les deux plus gros émetteurs de CO2 au monde.

Ce n’est pas la première fois que l’État français est accusé de son manque d’initiatives environnementales. En mars 2019, un recours a été déposé contre l’État français par Marie Toussaint, la fondatrice de l’ONG "Notre affaire à tous », et trois autres associations lors de « l’affaire du siècle ».

Les revendications sont identiques : « Ensemble, nous demandons aussi à ce qu’une véritable politique climatique soit mise en place à l’avenir » conclut Marie Toussaint.

avatar
Brut.