Dans les coulisses du Z Event 2020

Leur communauté a été plus généreuse que jamais. En 55 heures, le Z Event 2020 a récolté plus de 5,7 millions d'euros pour Amnesty International. Brut était dans les coulisses d'un record.

Z Event : les streamers se connectent pour la bonne cause

Chaque année depuis cinq ans, le « Z Event » rassemble les plus grands gamers de France. Cette année, l’événement caritatif était en faveur d’Amnesty International. Grâce aux streamers, l’ONG a obtenu plus de cinq millions d’euros.

5.724.377 euros. C'est la somme récoltée en un week-end à l’issue du Z Event 2020, un événement caritatif auquel participent de nombreux streamers. Ils étaient une quarantaine cette année.

Le principe : faire du live pendant trois jours pour obtenir des dons. Certains gamers se relaient dans une salle, d’autres participent au Z Event depuis leur studio. Leur objectif est de collecter un maximum d’argent pour une ONG. Cette année, c’est Amnesty International.

Des heures de divertissement

Tout au long du week-end, les streamers observent la courbe des dons, qui ne cesse de grimper. Ils divertissent leurs abonnées avec différentes activités : jeux, défis, sessions maquillages, discussions… « Dans un moment où on se recroqueville chacun un peu sur nous-mêmes, on est un peu bloqués chez nous. Il faut porter des masques, il faut s’écarter, etc. Je crois que voir ce genre de moment, ça nous fait du bien. Et je pense que les gens qui regardent, ça leur fait du bien aussi », se réjouit Ponce, streamer.

Pour éviter l’excès, ZeratoR et Dach, streamers et organisateurs de l’événement, ont mis en place une règle cruciale : 25 heures de stream d’affilée maximum. Les streamers doivent aller dormir s’ils sont fatigués !

Cette année, l’événement a pris une tournure particulière à cause de la pandémie. Les organisateurs ont donc ajouté des instructions sanitaires à respecter. Le port du masque, par exemple, est obligatoire. Les gamers peuvent l’enlever seulement quand ils sont fixés devant leur écran et qu'ils restent à leur poste.

Un mariage à Z Event

Le but d’un « donation goal » est qu’à chaque palier atteint, les streamers doivent réaliser un défi durant l’événement ou dans les mois à venir. Cela permet de motiver les spectateurs à contribuer à la collecte.

Maghla a donc enfilé une grande robe de mariée. Bouquet de fleurs en main, elle s'est dirigée vers sa fausse promise, Jeel, une autre streameuse. Jeel avait donc prévu, au bout de 25.000 euros collectés, d’organiser un faux mariage. Demande en mariage que Maghla a acceptée.

« Z Event, c’est une colo de vacances », affirme Dach. Il poursuit : « Je le ressens et je le vis comme ça. Les gens sont juste là pour s’amuser, ils viennent bénévolement et c’est un week-end pour le fun entre potes. Et ça se ressent. » Pour lui, c’est une ambiance unique qu’il ne retrouve nulle part ailleurs. Et cette année, la colo de vacance a explosé son record ! En moins de 25 heures de live, Z Event a dépassé la barre du million d’euros de donations.

Un exploit caritatif

Samuel Étienne, journaliste et présentateur, était présent à l’événement pour animer un quiz entre gamers, « Questions pour un streamer ». Il est resté admiratif face à une telle initiative, notamment de la part des jeunes. « On parle de jeunes individualistes, sinon égoïstes, ont l’entend, ce genre de discours. Quand on voit ce qu’il se passe ce soir, force est de constater que ce jugement, il est au minimum hâtif, sinon complètement erroné. »

Pour Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International, c’est un exploit. Lorsque des galas caritatifs sont organisés, ils rapportent environ 40.000 euros en une soirée. Mais pendant le Z Event, il est possible de faire bien plus en moins d’une heure. Devant un tel engouement et une si grande générosité, les streamers du Z Event n’ont pas pu cacher leur émotion.

avatar
Brut.
19 octobre 2020 15:20