Des chefs réfugiés cuisinent pour les sans-abri pendant la crise sanitaire

Permettre à des chefs réfugiés de partager leur savoir-faire, c'est le concept du restaurant du Refugee Food Festival. Et pendant la crise sanitaire, c'est pour les sans-abri qu'ils cuisinent.

Le projet Refugee Food Festival

Le restaurant Refugee Food Festival a pour objectif d’aider les réfugiés cuisiniers de profession à se réinsérer dans le monde du travail.

Harouna Sow est chef-cuisinier pour le projet Refugee Food Festival. Derrière cette idée, il y a Marine Mandrilla et Louis Martin. Refugee Food Festival est un restaurant dédié aux chefs réfugiés et à la cuisine d’insertion professionnelle pour les réfugiés. Lors de la première vague de Covid-19, ils ont distribué des repas aux sans-abris.

Aidés et aidants

S’il le Refugee Food Festival est normalement fermé, ses fourneaux restent allumés pour les personnes à la rue. « Pour le moment, on produit 315 sandwichs par jour. Les Restos du cœur nous livrent tous les ingrédients qu’ils récupèrent de la grande distribution et on produit des repas », explique Harouna Sow.

Marine Mandrilla et Louis Martin ont imaginé ce projet en 2015, après un tour de 18 pays. « Quand on regarde les plus grandes diasporas du monde, la première chose qu’on essaye de recréer dans le pays dans lequel on arrive, c’est sa cuisine. Du coup, on a voulu utiliser la cuisine et incarner le visage de toutes ces personnes qui cherchaient à sauver leur vie, montrer leur patrimoine culturel », indique Marine Madrilla.

avatar
Brut.