Elle a démissionné pour se consacrer à sa passion : la cuisine végétarienne du Maharashtra

Elle a quitté son poste d'ingénieur pour partager sa passion de la cuisine indienne du Maharashtra. Aujourd'hui elle est à la tête de restaurants partout dans le monde. Jayanti Kathale raconte.

Elle quitte son travaille et ouvre une chaîne de restaurants 

Voici Jayanti Kathale. Un jour, elle a décidé de quitter son travail et de monter son affaire : Purnabramha, une chaîne internationale qui sert des plats de l’État indien du Maharashtra.

Jayanti Kathale travaillait dans une société informatique. Aujourd’hui, elle est dirige une chaîne nationale de 14 restaurants appelée Purnabramha. L'idée est née d’une lettre envoyée par son mari végétarien depuis Paris. « Il n’arrivait pas à manger », se rappelle la dirigeante.

Une double casquette

Dans sa lettre, voici ce que son mari lui écrit : « Chère Moni, tu me manques. Mais avant de dire quoi que ce soit, pour être honnête, j'ai très faim. » « Sa larme est encore sur cette lettre d'amour » précise Jayanti ». C’est à l’occasion d’un voyage en Australie qu’elle se décide à lancer son restaurant. Elle se souvient que personne n’a pas pu lui servir de plat végétarien durant son séjour, ni durant le vol. « J’ai pris la décision de lancer Purnabramha tout de suite », explique-t-elle.

Une fois sa décision prise, Jayanti Kathale débute des recherches sur la cuisine du Maharashtra. Pendant ce temps, elle poursuit son travail d’ingénieure consultante en informatique.

En 2012, elle ouvre son premier restaurant. Avec le cumul de ses deux activités, la fatigue finit par se faire sentir. La gérante préfère démissionner de son premier poste et se consacre alors entièrement au restaurant. « Avant, ma journée commençait à 3h du matin et se terminait à minuit et demi. »

Pas de gaspillage !

Jayanti tient à ce que ses employés et son restaurant incarnent ses propres valeurs. « Chez Purnabramha, tous les employés reçoivent le même salaire, ce qui signifie qu'il n'y a pas de distinction entre les genres. L'employé doit manger avant de servir le client. L'employé doit boire de l'eau toutes les heures… c'est ce qu'on appelle la thérapie par l'eau ».

Par ailleurs, pour lutter contre le gaspillage de nourriture, le restaurant offre 5 % de réduction aux clients qui finissent entièrement leur repas. A contrario, ceux qui ne terminent pas leur assiette reçoivent une charge supplémentaire de 2 %.

« Ceci a été reconnu par tous les parents qui viennent chez Purnabramha avec leurs enfants », raconte Jayanti. « Si les enfants ne finissent pas leur repas. ils viennent et nous disent :  "S'il vous plaît, faites-nous payer les 2 % supplémentaires. Pour que nous puissions leur dire qu’ils ne sont pas censés gaspiller la nourriture." » Jayanti Kathale espère ouvrir d’autres restaurants Purnabramha dans les mois à venir.

avatar
Brut.