Emmanuel Macron interrogé sur la Coupe du monde au Qatar

"Je pense qu’il ne faut pas politiser le sport". Présent à Bangkok, pour assister à l’Apec, le président s’est exprimé sur le Mondial.

“Ces questions-là, il faut se les poser quand on attribue les événements”

“Il ne faut pas politiser le sport. D'abord, ces questions-là, il faut se les poser quand on attribue les événements”. Le 17 novembre dernier, depuis la Thaïlande, Emmanuel Macron était interviewé sur la Coupe du Monde au Qatar. “C'est quand on attribue des jeux qu’ils soient des coupes du monde ou des Jeux Olympiques qu’il faut en toute honnêteté se poser la question et que la question soit climatique qu'elle soit des droits de l'homme, il ne faut pas se poser à chaque fois que l'événement est là. C'est un moment qu’on l’attribue qu’il faut se la poser” a déclaré Emmanuel Macron. Coupe du monde au Qatar : la réalité des conditions de travail

“Je parle en permanence au Qatar de tous les sujets, en toute transparence, et nous avons des relations à la fois franches, amicales et constructives. Donc je pense que c'est une très mauvaise idée de politiser le sport et j'en parle pour la Coupe du Monde là, j'en parle aussi pour les Jeux Olympiques. Je ne sais pas dans quel contexte les Jeux Olympiques que nous avons organisé en France se feront sur le plan géopolitique mais il est sûr que la vocation de ces grands événements, c’est de permettre à des athlètes de tous les pays, y compris des pays en guerre, de pouvoir faire vivre le sport et de trouver aussi par le sport des manières de discuter là où des gens n’arrivent plus à se parler. Et ça, je pense que ça il faut le préserver” a précisé le président français. Qatar 2022 : le logo des États-Unis aux couleurs LGBTQIA+

avatar
Brut.