En Algérie, les appels à l'aide se multiplient face à la crise sanitaire

Des pénuries d'oxygène, des patients contraints d'attendre leur tour au sol, des records de contamination au Covid-19... Pendant ce temps-là, en Algérie, les appels à l'aide se multiplient face à l'aggravation de la crise sanitaire.

En Algérie, les appels à l'aide se multiplient face à la crise sanitaire

Des pénuries d'oxygène, des patients contraints d'attendre leur tour au sol, des records de contamination au Covid-19… Pendant ce temps-là, en Algérie, les appels à l'aide se multiplient face à l'aggravation de la crise sanitaire.

“On renvoie les malades, juste parce qu’il n’y a pas d’oxygène.”

Ce week-end, le pays a enregistré un record journalier de contaminations au Covid-19. Dans cet autre hôpital, les malades sont contraints d’attendre par terre qu’un lit se libère. Dans le plus grand hôpital du pays, à Alger, le directeur Rachid Belhadj tire la sonnette d’alarme. Les appels à l’aide des médecins se multiplient et des personnalités publiques algériennes se mobilisent sur les réseaux sociaux pour obtenir du matériel médical.

En Algérie, la situation sociale et sanitaire de plus en plus critique

Depuis le 25 juillet, le gouvernement algérien a étendu le couvre-feu de 20h à 6h du matin dans 35 préfectures sur 58, dont Alger, Constantine et Oran. Le gouvernement algérien promet l’arrivée de 9000 bouteilles d’oxygène supplémentaires d’ici deux semaines et d’accélérer la vaccination. Depuis le début de l’épidémie, 165 000 contaminations et plus de 4000 décès ont été officiellement recensés dans ce pays de 44 millions d’habitants, qui reste, actuellement, le moins touché du Maghreb.

avatar
Brut.
28 juillet 2021 16:59