retour

En Australie-Occidentale, des sites aborigènes menacés

Il y a 46 000 ans, cette grotte préhistorique était habitée par des aborigènes. Elle vient d'être détruite afin d'agrandir une mine de fer appartenant à la compagnie Rio Tinto.

En Australie-Occidentale, des sites aborigènes menacés

Plus de 40 sites situés sur les terres traditionnelles du peuple Banjima sont concernés. En cause, l’agrandissement d’une mine de fer.

Des dizaines de sites aborigènes menacés par l’agrandissement d’une mine de fer : en Australie-Occidentale, le projet South Flank crée la polémique. Plus de 40 sites situés sur les terres traditionnelles du peuple Banjima sont concernés. C'est la décision prise par le gouvernement de cette région pour permettre à l’entreprise BHP d'agrandir une mine de fer.

Des fouilles avaient pourtant permis d’y faire plusieurs découvertes archéologiques

La polémique a éclaté en Australie-Occidentale peu de temps après la destruction d’une grotte préhistorique autrefois habitée par des Aborigènes afin d’agrandir une autre mine de fer appartenant à la compagnie Rio Tinto. Des fouilles avaient pourtant permis d’y faire plusieurs découvertes archéologiques.

« La datation des artefacts remonte à plus de 46.000 ans. C'est quelque chose dont nous nous souvenons et que nous transmettons traditionnellement à la génération suivante. Mais nous n'aurons plus rien à lui montrer », s’insurge Burchell-Hayes, porte-parole du peuple des Puutu Kunti Kurrama.

Ces événements interviennent dans un contexte tendu, en pleine effervescence du mouvement mondial Black Lives Matter. De nombreux citoyens australiens ont manifesté début juin contre les inégalités raciales, dénonçant particulièrement le traitement subi par les peuples aborigènes.

BHP a annoncé qu’elle ne détruirait pas les sites sans une nouvelle consultation

Le 11 juin 2020 toutefois, 13 jours après la validation du permis de démolition, la compagnie BHP a annoncé qu’elle ne détruirait pas les sites sans une nouvelle consultation avec le peuple Banjima. De son côté, le ministère des Affaires autochtones d’Australie-Occidentale a annoncé que la législation allait être réformée pour renforcer le pouvoir de décision des propriétaires traditionnels sur leurs terres.

« Je veux réduire le rôle que le gouvernement joue dans les décisions concernant le patrimoine et accroître l'autorité des propriétaires traditionnels. Les titulaires de titres autochtones sont les organismes les mieux placés pour prendre des décisions concernant leurs propres lieux patrimoniaux », a déclaré Ben Wyatt, ministre des affaires autochtones d’Australie occidentale.

18/06/2020 18:10
  • 322.1K
  • 165
Brut - Le livre

142 commentaires

  • Dudule K.
    27/07/2020 12:32

    Et c'est partout pareil sur terre. Ils faut combattre avec leur armes et nos intelligences. Ils hard but fight and fight

  • Aurélia L.
    26/07/2020 12:25

    Mais putains laisser mes tranquille arrêtez de vouloir les voler

  • Laurent C.
    25/07/2020 22:28

    Et alors sais trop tard fallait pas autorisee

  • Madeleine M.
    23/07/2020 06:48

    Quel désastre. Tout cet argent pour en gagner toujours plus ces salaupars détruisent la terre raz le bol .Et nous les petits ils nous font des restrictions pour vivre normalement

  • Eymounne J.
    14/07/2020 15:04

    🙏😡😡😡😡😡😡🙏

  • Victoire R.
    11/07/2020 15:53

    Au moins, il y a minimum de respect

  • Christophe P.
    07/07/2020 09:48

    Les hommes cherche opale, or et cristal détruire Australie la honte

  • El C.
    06/07/2020 22:37

    En gros démerdé vous avec les lobbyst

  • Sebastien G.
    05/07/2020 09:20

    Et apres c les français qui pai des taxes pour l écologie 🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭😭

  • Mohamed K.
    03/07/2020 13:11

    La guerre entre Israël-Palestine, au Liban, en Afghanistan, au Yémen, en Irak, en Syrie, en Libye, en RD Congo,... depuis des années. Terrorisme au Mali, au Cameroun, au Burkina, au Nigéria, ... depuis des années. Les calamités naturelles sont progressives. La famine et la malnutrition ravagent les pays pauvres. Les épidémies se succèdent. Les inégalités, l'injustice, l'exploitation, les calomnies et les atrocités sont popularisées. Les souverainetés des pays faibles n'ont aucun poids à l'ONU. Basée sur l'inégalité, elle n'a jamais été une source de satisfaction. Les puissants abusent en permanence des faibles et sans justice. Près de trois-quart de la planète est exploité et humilié, en permance, par une minorité de puissances impérialistes, capitalistes, oligarchiques. Les dominés sont faibles et désunis, ils n'osent pas se defendre. La vie a peu de sens dans la misère permanente et dans l'humiliation permanente. La majeure partie de la planète est maintenue dans la misère, c'est incroyable mais vrai. Il n'y a pas d'autre alternative, sans le respect de la justice, de l'égalité et du mérite pour tous, il n'y aura ni paix ni bonheur. Ou, un monde juste et heureux pour tous. À défaut, l'enfer engloutira le monde entier. Par l'égoïsme, l'orgueil et la vanité, l'homme ne pense pas qu'il est une créature. Que vive un monde juste et égalitaire, la condition indispensable de notre survie!🥵☻🥰

  • Bernard L.
    30/06/2020 13:27

    La

  • Marie L.
    29/06/2020 14:56

    Super

  • Michelle C.
    28/06/2020 08:28

    Pour moi le monde et tombé sur la tête ...c est une honte tout cela pour le FRICS 😡😡😡

  • Legende R.
    27/06/2020 22:15

    Tous ça pour une poignées de riches qui en on jamais assez détruire , terrorisé , volé, pillée les peuples du monde quand est ce que les gens se réveille la terre ne leur appartiens

  • Aura S.
    27/06/2020 13:48

    C' est la marche du monde moderne qui detruit la planete...c'est la pandemie qui ait dit stop?🤔...ou non...?

  • Nathalie L.
    27/06/2020 07:00

    David contre Goliath !

  • Niavlys B.
    26/06/2020 19:16

    "le profond respect de BHP pr le peuplee Benjima et son patrimoine" 😅 ils ne respectent que le fric

  • Francoise J.
    23/06/2020 18:44

    C est pas normal l homme devient fou pour plus de pouvoir et d argent tout cela va le detruire un jour, quelle tristesse

  • Aoud L.
    23/06/2020 08:10

    Les collons anglais n’ont rien à faire la bas, à la base ils devraient être en Angleterre et en Europe, ces terres appartiennent aux aborigènes

  • Guillaume N.
    22/06/2020 19:34

    Un peuple très intéressant qui aurait eu beaucoup à apprendre au monde et pourtant leurs terres sont exploité et eux ils sont opprimés c'est triste ! L'être humain à vraiment un sacré problème.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.