retour

États-Unis : des manifestations contre le confinement

Pendant ce temps-là aux États-Unis, encouragés par Donald Trump, des milliers de manifestants réclament la fin du confinement imposé par les gouverneurs de certains États…

Aux États-Unis, des manifestations… contre le confinement

Des milliers de manifestants réclament la fin du confinement. Et ils ont un soutien de poids : le Président Donald Trump.

« Aux États-Unis, nous avons des droits constitutionnels qui reposent sur l'idée que nous avons tous une dignité humaine, le droit de travailler, de manger, de se réunir librement, et que ces droits ne peuvent pas être supprimés sur la base de données scientifiques erronées », s’exclame Amira Abuzeid, mère au foyer texane et manifestante contre le confinement.

Comme elle, aux États-Unis, des milliers de manifestants réclament la fin du confinement dans de nombreux États, malgré les interdictions de se rassembler.

Huit États n’ont pris aucune mesure de confinement

Et ils ont un soutien de poids : le Président Donald Trump. « Ce sont des gens formidables. On appelle ça la claustrophobie. Vous avez entendu le terme ? Ils souffrent de claustrophobie. Ils veulent retrouver leur vie », a affirmé le chef d’État lors d’une conférence de presse.

Pour gérer l’épidémie de Covid-19, l’administration Trump a mis en place des recommandations de distanciation sociale. C'est aux gouverneurs de chaque État de décider de prendre d'éventuelles mesures de confinement. Toutefois, huit États n'en ont pas pris. Une décision saluée par Derek Babcock, manifestant : « Il n’y a aucune raison de fermer complètement l'État. Moins de 1 % de la population sont vulnérables au virus. »

Donald Trump a appelé à « libérer » trois États gouvernés par des démocrates

Galvanisé par le mouvement de contestation, Donald Trump a appelé sur Twitter à « libérer » trois États gouvernés par des démocrates : le Minnesota, la Virginie et le Michigan. Dans le même temps, dans certains États, comme au Texas, des manifestations ont été organisées par les leaders de l’alt-right, le mouvement ultraconservateur américain.

Des drapeaux nazis ont d’ailleurs été aperçus, ce qu’a pourtant nié Donald Trump : « Je n'ai pas vu ça. Bien sûr, je suis sûr que les médias en rajoutent. J'ai vu des drapeaux américains partout. Je n'ai jamais vu autant de drapeaux américains lors d'un rassemblement. Ces gens aiment notre pays. Ils veulent se remettre au travail. »

Les États-Unis sont le pays qui compte le plus de décès dus au Covid-19

Avec le confinement, 22 millions d’Américains se sont retrouvés au chômage. Des États comme l’Ohio, le Texas et la Floride, tous républicains, ont annoncé leur intention de rouvrir une partie de leur économie dans les prochains jours. Pendant ce temps-là, les États-Unis ont franchi le seuil des 40.000 morts du Covid-19. C’est le pays qui compte le plus de décès dus à la maladie.

20/04/2020 20:23
  • 1.6M
  • 2.3K

1 commentaire

  • Cyril Lombard
    21/04/2020 08:30

    Corona a toujours eu du succès au US, d'abord dans les années 90 puis de.nos jours. Modèle de réussite !! Comprendra qui peut 😉😁

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.