retour

Explosion à Beyrouth : le combat des pompiers pour connaître la vérité

"Pourquoi ils ne nous ont pas informés qu'il y avait des matières explosives ?" Le 4 août 2020, 10 de ses collègues pompiers ont été envoyés sur "un feu normal" au port de Beyrouth. Ils sont tous morts dans la terrible explosion. Un an après, Michel veut connaître la vérité. #BrutauLiban

Explosion à Beyrouth : le combat des pompiers pour connaître la vérité

"Pourquoi ils ne nous ont pas informés qu'il y avait des matières explosives ?" Le 4 août 2020, 10 de ses collègues pompiers ont été envoyés sur "un feu normal" au port de Beyrouth. Ils sont tous morts dans la terrible explosion. Un an après, Michel veut connaître la vérité. #BrutauLiban

“Ces dix pompiers qui sont partis, ils sont tous décédés”

À l’origine de l’explosion : 2750 tonnes de nitrate d’ammonium, entreposées pendant 6 ans dans le port de Beyrouth. Bien qu’une enquête soit en cours, celle-ci se heurte à des blocages politiques. Michel, lieutenant sapeur-pompier de Beyrouth, déclare : “Tout le monde est en colère. Tous les sapeurs-pompiers, tous les gens, tous les parents de martyrs.

Georges Kachi, responsable de la caserne de Karantina reste optimiste : “Nous espérons que nos politiques vont se réveiller. Même si nous avons été brisés, nous nous levons et nous y allons.”

03/08/2021 16:49mise à jour : 03/08/2021 16:51
  • 405.1K
  • 190

0 commentaire