retour

Guinée : le combat d'Aïssatou contre les mariages forcés

À seulement 12 ans, Aïssatou a un objectif : sauver les jeunes filles guinéennes des mariages forcés. Et pour y parvenir, elle n'hésite pas à intervenir directement pendant les cérémonies. Aïssatou est l'un des enfants suivis par Gilles de Maistre dans son documentaire Demain est à nous

Une jeune fille guinéenne de 12 ans se bat contre les mariages forcés

À seulement 12 ans, Aïssatou a un objectif : sauver les jeunes filles guinéennes des mariages forcés. Et pour y parvenir, elle n'hésite pas à intervenir directement pendant les cérémonies. Brut est parti à sa rencontre pour en savoir plus sur sa lutte.

Aïssatou a un combat : lutter contre les mariages forcés. Pour le mener à bien, elle s’est engagée auprès du Club des jeunes filles leaders de Guinée et interrompt parfois des cérémonies. Le combat d’Aïssatou est retracé dans le documentaire de Gilles de Maistre, « Demain est à nous ».

À la suite du mariage précoce d’une de ses camarades de classe, Aïssatou s’est interrogé : « Pourquoi a-t-elle été mariée à un âge si jeune ? »

Ainsi, dans les cas où le club intervient pendant une cérémonie, les jeunes Guinéennes s’assurent que le mariage est précoce et forcé, elles portent plainte contre les parents et le marié et récupèrent la jeune fille. La personne sauvée n’aura plus l’obligation de se marier avant l’âge de 18 ans et pourra réintégrer l’école.

Après l’annulation du mariage par le Club des jeunes filles leaders de Guinée, les parents ont tendance à abandonner et blâmer leur fille : « Ils disent ‘c’est à cause de cette fille qu’on a été convoqués à la police (…), que les gens nous pointent du doigt.’ » explique Aïssatou.

La jeune Guinéenne a commencé son combat à seulement 10 ans et ne compte pas arrêter malgré les oppositions : « Je n’ai jamais eu peur d’affronter la polices ou ces critiques ». Aïssatou a un objectif : éradiquer le mal et ne plus entendre parler de mariages précoces ou forcés d’ici une dizaine d’années.

16/09/2019 16:27mise à jour : 17/09/2019 07:47
  • 1.8M
  • 3.1K

0 commentaire

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

    switch-check
    switch-x
    En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.