retour

Hubert, 1 an après

Quand Brut l'avait rencontré, il collectait lui-même les pneus de vélo usés pour en faire des ceintures. Aujourd'hui, ils sont une dizaine à travailler dans son entreprise. Voici les jours d'après d'Hubert.

Que sont-ils devenus : Hubert, La vie est belt

Il y a deux ans, Hubert Motte a fondé La vie est belt. Cette entreprise de recyclage s’est depuis bien agrandie. Elle compte plus de membres et propose de nouveaux produits.

En 2019, Hubert Motte racontait à Brut son projet : La vie est belt. L’idée est de recycler des pneus de vélo pour en faire des ceintures. « Depuis, on a mis en place tout un circuit de collecte et une logistique pour collecter les matières et qu’on n’ait plus à le faire nous-mêmes », raconte-t-il.

L’équipe s’agrandit

Hubert Motte a débuté dans sa chambre d’étudiant, il venait d’obtenir son diplôme. Il se souvient encore de son premier investissement. : deux presses de 300 euros achetées sur Leboncoin. Ces outils sont encore utilisés dans son atelier aujourd’hui.

« Les premières centaines de ceintures, que j’ai faites et vendues moi-même, ont permis de générer de l’argent pour investir dans d’autres outils, des outils un peu plus gros et de commencer à grandir », explique le fondateur. Il y a deux ans, Hubert Motte était tout seul à La vie est belt. Désormais, l’équipe s’est agrandie.

De nouveaux produits

Mathilde, responsable marketing digital, a rejoint l’équipe. « Avant je travaillais dans une très grosse boîte de grande consommation.J’ai démissionné l’année dernière parce que je voulais trouver une boîte qui me ressemblait plus. Aujourd’hui, mon quotidien n’a rien à voir avec ce que je faisais avant », confie-t-elle.

Un an auparavant, l’entreprise avait élargi ses gammes de produits. À ce jour, La vie est belt recycle également des matières textiles. La société fondée par Hubert Motte a même noué un partenariat avec une entreprise de collecte de textile de seconde main. Avec cette matière, ils créent des caleçons. À long terme, le fondateur souhaite produire plus d’éléments, avec plus de matériaux.

04/12/2020 12:02
  • 838.8K
  • 433

298 commentaires

  • Valentin M.
    12/05/2021 18:33

    J'ai une question. Au bout d'un moment, ces objets ( au demeurant supers) vont être cassés ou trop abîmés et devront donc partir à la poubelle non? Même si c'est bien, cela ne fait que repousser le problème

  • La B.
    28/01/2021 12:54

    Retrouvez notre article sur cette belle marque : https://labonnevague.com/2020/12/21/la-vie-est-belt-les-accessoires-de-mode-ecologiques-et-solidaires/

  • Sylvie M.
    17/01/2021 07:08

    Bof

  • Serge L.
    19/12/2020 00:40

    essaye de choper il s appelle ramous macron a le covid 19 tu vas rire !!! vraiment j ai pas reussit a te l envoyé!! bizzzzzzz

  • Laura B.
    14/12/2020 10:04

    Bravo 👏👏👏

  • PA C.
    13/12/2020 15:58

    si ça peut te donner des idées

  • Paolo J.
    12/12/2020 17:31

    😏

  • Gaetan G.
    11/12/2020 13:31

    pour le cadeau soit une ceinture soit un caleçon

  • Vincent S.
    11/12/2020 12:58

    Tom Heidrich Alex Marichal

  • Nico R.
    11/12/2020 10:43

    35 balles le caleçon sa fait rech

  • Gregoire V.
    11/12/2020 09:21

    Dommage que ce monsieur ait piqué l’idée de Damoiseaux de manière pas très correcte https://youtu.be/rzP1jK6mdkg

  • Philippe B.
    11/12/2020 06:45

    Bravo!!!

  • Floriane R.
    10/12/2020 21:05

    je trouve ca hyper bien d'avoir cette idée et que ca marche comme ca

  • Anne-Cecile D.
    10/12/2020 20:19

    Bravo 🌺👏🐝☘️❤️

  • Brigitte P.
    10/12/2020 19:28

    Bravo ! j'étais enthousiaste il y a un an, super ! Continuez +++++

  • Alexandre B.
    10/12/2020 13:57

    Bravoooo

  • Jasmine B.
    10/12/2020 11:52

    , c'est la boite de Mathilde !!! :-)

  • Caroline H.
    10/12/2020 10:18

    , look at this

  • Fanny P.
    10/12/2020 08:33

    Félicitation !!

  • Quentin S.
    09/12/2020 21:05

    Super projet, superbe ambition ! Attention à l’Urssaf la troisième année 😂 Mais le projet est bluffant, tentant, et donne envie d’y croire à fond