retour

Incendies en Amazonie : les internautes se mobilisent

Pendant ce temps-là en Amazonie... Alors que de terribles incendies ravagent des hectares de forêt depuis plusieurs jours, de nombreux Brésiliens appellent à une prise de conscience mondiale avec le hashtag #PrayforAmazonia.

Mobilisation sur les réseaux sociaux pour l’Amazonie, ravagée par les incendies

Depuis plusieurs jours, de terribles incendies ravagent des hectares de forêt amazonienne. De nombreux Brésiliens alertent sur cette situation et appellent à une prise de conscience mondiale avec le hashtag #PrayforAmazonia.

São Paulo plongé dans le noir en pleine journée… Ce sont les immenses incendies qui consument l’Amazonie qui sont à l'origine de ces images frappantes. Depuis début juillet 2019, les foyers d'incendie s'accumulent dans les États d'Amazonas et de Rondônia, au cœur de la forêt amazonienne. Face à la crise, plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées sur les réseaux sociaux avec les hashtags #PrayforAmazonia et #PrayforAmazonas.

« Aidons à réveiller les consciences, c'est notre mère la Terre (notre maison) dont on parle ici ! #PrayforAmazonia » a tweeté une internaute. « On ne peut pas survivre sans poumons. Est-ce que la Terre pourrait survivre sans poumons ? #PrayforAmazonas » ajoute un autre. « S'il vous plaît, priez et parlez de ce qu'il se passe, parce que ce n'est pas seulement mauvais pour le Brésil, c'est mauvais pour le monde entier ! #PrayforAmazonia » alerte un utilisateur sur Twitter.

La déforestation : l’une des causes des incendies qui ravagent l’Amazonie

Ces incendies sont causés par différents facteurs, d'origine naturelle mais aussi humaine. « La saison sèche crée des conditions favorables à l'utilisation et à la propagation d'incendies, mais les départs de feux sont d'origine humaine, que ce soit intentionnellement ou par accident » explique Alberto Setzer, chercheur de l’INPE, l’Institut national de recherche spatiale.

Pour défricher les terres, certains agriculteurs utilisent en effet des feux, parfois laissés hors de contrôle. « Ce à quoi nous assistons est la conséquence de l'accroissement de la déforestation » précise Ricardo Mello du programme Amazonie de WWF Brésil. En juillet 2019, le taux de déforestation au Brésil était près de 4 fois supérieur à juillet 2018. Certains activistes et hommes politiques accusent directement la politique menée par Jair Bolsonaro, le président brésilien, d'être à l'origine de cette déforestation accrue.

Le 13 août 2019, les fumées dégagées par les différents incendies s'étendaient sur une superficie de 3,2 millions de km2. Ce sont ces fumées, mêlées à celles de pays voisins, qui auraient plongé São Paulo dans la pénombre, bien que la ville se situe à plusieurs milliers de kilomètres des différents incendies. Au Brésil, les feux de forêt ont bondi de 83 % en 2019 par rapport à 2018, sur la période allant du 1er janvier au 19 août. Selon le WWF, l'Amazonie abrite de 50 à 70 % de la biodiversité mondiale.

21/08/2019 14:45mise à jour : 21/08/2019 15:40
  • 3.2m
  • 3.5k

467 commentaires

  • Laurence S.
    20/02/2020 17:44

    therapie par le non

  • Guillaume A.
    03/09/2019 22:28

    Hallucinant! 😱

  • Carl Y.
    03/09/2019 21:27

    😪😪😪

  • Patrick M.
    03/09/2019 05:26

    C'est le gouvernement Brésilien qui soutenue par les grands fabricants de pesticides et constructeurs de barrages hydrauliques veulent exterminer la biodiversité amazonnienne en le faisant ils vont faire crever la planète voilà ce qu'engendre le pourrissement de l'argent des Soro, Mossanto, les bilbergs etc... nous allons devenir les esclaves de ces susseurs de sang mondiaux il faut réagir

  • Yvonne D.
    31/08/2019 20:52

    Cest triste voir ca

  • Yvonne D.
    31/08/2019 20:48

    Quel horreur.

  • Amandine S.
    29/08/2019 13:08

    L’Homme encore est toujours .... c’est quand ils verront mourrir sous leur yeux leur propre enfants par leur action qu’ils comprendront mais il est deja trop tard malheureusement... et les dirigeants des pays ne font rien 😡

  • Nadine A.
    29/08/2019 10:30

    👹

  • Indila K.
    28/08/2019 18:04

    Il contribue a leurs façon ,par la force des évènements,"Économique"

  • Angelica d.
    27/08/2019 22:56

    Terrible! 😔

  • Annick L.
    27/08/2019 21:56

    Moi je voudrait savoir de quoi débute cet incendie svp ca m écoeure pfff ...d abord ils détruisent les forêts et maintenant tout brûlé ..ça me dépasse !!😢😢🤮😢💔💔

  • Krolyn A.
    27/08/2019 21:54

    On devrait lâcher ce salopard de « président » dans les flammes !!!!!🤬🤬🤬

  • Roger B.
    27/08/2019 21:02

    Ho les brésiliens c'est quand que vous allez réagir, vôtre président vous et nous amènes a nôtre perte.

  • Isabelle C.
    27/08/2019 19:06

    Les nazis ont été jugés pour crime contre l'humanité, Là il y a crime contre la nature ....

  • Hayet C.
    27/08/2019 17:49

    L'homme est encore immature. Soit il n'a pas conscience de l'harmonie du monde et de la nécessité de s'unir. (il ne voit pas plus loin que le bout de...son p'tit monde) Soit l'appât du gain l'aveugle .il exploite sans limites cette Terre.

  • Ziza K.
    27/08/2019 16:34

    Unfortunately it is true,we are destroying the World....very sad.

  • Sophie D.
    27/08/2019 15:12

    Encore un fanatique au pouvoir assoife d argent ils bruleront en Enfer

  • Kaushal M.
    27/08/2019 10:44

    Les responsables sont les gros mangeurs de viande... principalement les européens et américains... la première cause de déforestation est l'agriculture, pas pour nourrir les hommes... mais pour nourrir le bétail. C'est facile de s'en prendre au hommes politiques mais difficile de réduire sa consomation de viande... Assez de bla bla et bon steak!!! Réf le documentaire "COWSPIRACY"

  • Normand M.
    27/08/2019 03:30

    La nature va se venger,tôt ou tard.

  • Edouard B.
    27/08/2019 00:20

    You, you, all its heads of state of great economic power, USA, Russia, China, India, Canada, Brazil, France, United Kingdom, Germany, Japan,Indonesia. How many heads of state decide on the future of more than 7,400,000,000 humans, not to mention the entire animal and plant species? Are we telling the truth about our planet, because deep down, who are you to decide our future? This must stop, I officially ask, if everything concerning climate, biodiversity and humanity is to be managed by ordinary citizens, wise men. And not by the United Nations or governments, and heads of states. Its wise men, its ordinary citizens, will have the task of applying rules of citizenship for the whole of humanity, and this in the strictest neutrality and respect for humanity. It is not his few megalos that make billions of dollars worth of space shuttles for Mars, and who believe us that this is possible. Living on a planet where summer is very cold, when in winter, I let you guess, with gargantuan winds. No, ladies and gentlemen, our life is here and nowhere else. All of you, heads of state and government, are well nourished and pampered in your great homes. Examine your conscience, go to the front of your people and see, look, listen to their cries, their cries of despair, make peace with yourself and with your fellow men. Humanity will one day judge you if you do nothing.

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

Abonnez-vous gratuitement à myBrut, le magazine digital de la communauté Brut

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des emails de Brut.