Inde : l’histoire de Naaz Joshin première reine de beauté trans

Abandonnée par ses parents, exploitée et violée alors qu'elle n'était qu'une enfant… Rien ne l'a empêchée de vivre ses rêves. Voici l’histoire de Naaz Joshi.

"Je me considérais comme une femme, depuis mon enfance"

Naaz Joshi était “trop féminine” pour un petit garçon, et ses parents ont dû la mettre à la porte de chez eux, à Delhi, sur ordre de leurs voisins. Des années plus tard, elle représentera l’Inde lors de plusieurs concours de beauté féminins internationaux, dont le concours Miss Trans Global en 2022. En 1991, alors qu’elle n’a que sept ans, ses parents l’envoient chez un parent éloigné, à Bombay. Malgré son jeune âge,elle travaille alors dans un restaurant routier pour s’en sortir. Un jour, elle est violée par ses cousins. Un jour, elle rencontre une femme transgenre qui l’accueille dans sa "dera", une communauté de personnes transgenres. Un concours "Miss albinos" pour lutter contre les discriminations

Adolescente, elle a ses premiers émois amoureux. Elle devient travailleuse du sexe pour être au contact des hommes et gagner de l’argent. Un jour, elle rencontre l’une de ses cousines, qui est mannequin. Sa cousine voit en elle une styliste et l’encourage à s’inscrire à l’institut national de technologie de la mode à Delhi. En sortant, elle est embauchée par l’une des plus grandes créatrices de mode de son pays. Au fil des années, Naaz participe à de nombreux concours de beauté, En 2018, Naaz adopte un bébé. Aujourd’hui, elle aimerait que la société soit plus bienveillante vis-à-vis des personnes transgenres. Adrián De La Vega parle de son quotidien d'homme transgenre sur Youtube

avatar
Brut.