Inde : une médecin agressée par son voisin par peur du coronavirus

"Vous êtes médecin, et alors ?" En Inde, cette médecin a été physiquement agressée par un couple de voisins, inquiets d'être contaminés par le coronavirus.

Covid-19 : en Inde, une médecin agressée par son voisin

Son voisin était persuadé qu'elle était une menace pour l'immeuble. Il l’a physiquement agressée et insulté. La scène a été filmée, et la vidéo est devenue virale.

« Vous êtes médecin, et alors ? Vous êtes dans l'immeuble maintenant, pas dans votre clinique. » Cette apostrophe ahurissante est issue d’une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux indiens. Un homme agresse physiquement et insulte violemment une médecin, Sanjibani Panigarhi, devant chez elle. La scène se déroule à Surat, en Inde.

« Tu es médecin, et alors ? Sauvage. Racaille »

Dans cette ville, l’hôpital traite, entre autres, des patients atteints de Covid-19. Sanjibani Panigarhi n'est pas affectée à l'unité Covid-19, mais son voisin est persuadé qu'elle est une menace pour l'immeuble. « Qu'est-ce que tu vas faire ? Dehors. Tu es médecin, et alors ? Sauvage. Racaille. Elle passe devant, ça ne va pas. Madame, s'il vous plaît, sortez », lui assène l’agresseur. La police de Surat a depuis placé l'homme en détention.

« Le 4 avril, je descendais les escaliers. Un couple m'a arrêtée et m'a dit : ‘’Tu travailles à l'hôpital et tu as peut-être le Covid-19, tu ne devrais pas rentrer de l'hôpital.’’ Le 5 au soir, vers 17h30, j'ai ouvert la porte pour sortir mon chien. Et là, ma voisine Bhavna Mehta. Sa porte était ouverte… Elle est venue vers moi, s'est mise devant moi et a commencé à crier : ‘’Ton chien m'a mordue’’ » raconte Sanjibani Panigarhi.

« J'ai beaucoup de pression au travail. Et ils rajoutent de la pression inutile »

Sanjibani Panigarhi poursuit : « Mais ce n'était pas vrai, mon chien se tenait calmement à côté de moi. Et je ne me suis pas approchée de sa porte, c'est elle qui est venue vers moi. Quand elle a commencé à me réprimander, j'ai senti que la situation allait s'envenimer. C'est là que j'ai sorti mon portable. J'ai commencé à filmer. Elle a appelé son mari, Chetan Mehta, qui s'est mis à m'agresser. »

En pleine épidémie de Covid-19, Sanjibani Panigarhi admet être à bout nerveusement. Mais elle tient bon. « J'ai beaucoup de pression au travail. Et au milieu de tout ça, ils rajoutent de la pression inutile. Ça me rend vraiment triste. Mais j'ai le soutien de ma famille. »

avatar
Brut.
9 avril 2020 18:10