Interview Brut - Raphaël de Andreis

Un premier ministre militaire qui applique l'état d'urgence écologique. C'est ce qu'imagine Raphaël de Andreis dans son roman "Air". Pourtant, selon lui, l'intelligence collective peut encore prendre le dessus. Voilà pourquoi.

Raphaël de Andreis imagine une dictature écologiste dans son nouveau roman Air

Imaginez-vous un pays en état d’urgence écologique et un Premier ministre militaire… Voilà le monde dans lequel Raphaël de Andreis projette le lecteur dans son nouveau roman "Air".

Raphaël de Andreis a co-écrit une fiction qui imagine, dans un futur proche, une dictature écologiste. Dans cet ouvrage intitulé "Air", il a voulu explorer la contradiction « entre les faits scientifiques qui nous disent : on ne peut pas continuer comme ça. » et « un mode de vie libéral qui fait le pari de l’intelligence collective. » explique-t-il.

Un état d'urgence écologique évitable ?

C’est cette intelligence collective qui permettrait à l’humanité de sortir de la dictature écologiste, selon Raphaël de Andreis. La question qu’il se pose, avec son co-auteur Bertil est la suivante : « Est-ce que l’intelligence collective saura s’emparer d’une urgence aussi forte ? » Avant l’écriture de son roman, Raphaël de Andreis n’y croyait pas, aujourd’hui il a changé d’avis.

En effet, Raphaël de Andreis est témoin « d’une très forte tension chez le consommateur en ce moment, entre son mode de vie actuel, qu’il a envie de poursuivre et sa raison qui lui dit qu’il faut absolument changer les choses. » Cette tension pousserait l’Homme à se tourner vers un mode de vie alternatif, une « transformation écologique », espère Raphaël de Andreis. Raphaël de Andreis croit en un « business local, non délocalisable » et un cycle économique « un peu plus localisé, où l’Europe pourrait sortir gagnante. »

Selon Raphaël de Andreis, co-auteur du livre "Air", les entreprises ont le potentiel de « s’adapter » à une transformation écologique tel qu’elles l’ont fait lors la transformation digitale.

avatar
Brut.
8 septembre 2019 16:13