retour

L'Égypte veut interdire les balades à dos de chameaux, chevaux et ânes autour des pyramides de Gizeh

⚠️ Attention : ces images peuvent choquer. Pendant ce temps-là en Égypte, face à ces images d'animaux battus, amaigris et épuisés, le gouvernement a annoncé vouloir bannir les balades à dos de chameaux, chevaux, ânes et mulets sur le site des pyramides de Gizeh.

Égypte : vers la fin des balades en chameaux ?

Les balades à dos de chameaux, de chevaux, d’ânes et de mulets pourraient être interdites sur le site des pyramides de Gizeh, en Égypte. L’état de ces animaux est particulièrement préoccupant.

Le gouvernement égyptien a fait part de sa volonté de bannir les balades à dos de chameaux, de chevaux, d’ânes et de mulets. Ces activités ont lieu autour des pyramides de Gizeh, et les touristes en raffolent. Cette annonce entre dans le cadre d’un projet visant à l’amélioration des infrastructures touristiques du site. C’est l’entreprise Orascom qui s’en charge.

Des voitures électriques à la place des animaux

Orascom veut limiter l’activité du transport de touristes à dos d’animaux. Naguib Sawiris, le directeur général de la société, a déclaré : « Nous essaierons autant que possible d’éviter toute interaction financière entre les loueurs de chameaux et de chevaux et les touristes. Les touristes auront leur billet électronique, déjà payé, et l’entreprise compensera financièrement les loueurs afin qu’il n’y ait aucune interaction entre eux et les touristes »

La société prévoit de remplacer le transport à dos d’animaux par des bus et des voitures électriques. Les loueurs d’animaux, eux, seront limités aux environs des sites archéologiques. Ils devraient aussi recevoir une formation et une licence de la part d’Orascom.

Les pratiques dénoncées par PETA

Cette décision du gouvernement survient après une enquête d’un an menée par l’association PETA Asia. Elle dénonce les conditions de vie abominables de certains de ces animaux. Les chevaux et les chameaux sont forcés à transporter des touristes autour des pyramides de Gizeh et d’autres zones historiques du pays.

« Ils les transportent sur leur dos ou en carriole, dans une chaleur intense, sans ombre, eau ou nourriture », décrit Nirali Shah, coordinatrice média à PETA Asia. Elle poursuit : « Notre enquête a aussi révélé qu’au marché aux chameaux de Birquash, les animaux sont frappés à la tête à coup de bâton jusqu’au sang, avant d’être vendus à l’industrie égyptienne. » Quand les chameaux deviennent trop faibles pour le transport, ils finissent généralement dans les abattoirs.

L’association PETA espère que cette décision encouragera d’autres gouvernements à prendre des mesures similaires. Ces pratiques sont encore courantes à Pétra, en Jordanie, ou à Santorin, en Grèce.

29/10/2020 19:31
  • 332K
  • 1.5K

1294 commentaires

  • Christy D.
    12/12/2020 17:03

    a faire circuler pour les amoureux de beaux voyages et de tour à dos de chameaux et de chevaux --- regarder ou vous allez quand vous partez meme chose pour la grece avec les anes de santorin --- et j en passe --- et si vous persistez à visiter ces pays ou l animal est voué aux tortures ne les utiliser pas au regard de cette vidéo MERCI DE PARTAGER

  • Vanessa P.
    20/11/2020 16:45

    Invraisemblable putain vous allez arrêter cette violence frapper sans raison. Vraiment nul... Souffre et ni rien à manger boire... Vraiment con des gens égoïstes sans pitié. Fait toi à ta place tu verra avec des souffert inassible

  • Stéphanie N.
    15/11/2020 21:20

    Tout a fait contre car comme disait le propriétaire de un gros chien à des gamins qui voulaient lui montrer dessus " Aimerai tu que on te grimpe dessus sur le dos. sans te demander ton accord ? Non consentant évidemment. C est une agression. Et bien les animaux sont des êtres vivants ayant le droit au respect comme nous humains

  • Lisa M.
    13/11/2020 04:43

    💔💔😢 stuff .. you are all angels ❤️😇

  • Julie B.
    13/11/2020 01:21

    Absolutely disgusting humans. Scum in hell. Heartbreaking for the animals having to endure so much cruelty. They don't derserve such cruelty from evil so called humans.

  • Nicola M.
    12/11/2020 12:33

    You can directly help these animals by donating to either or

  • Debbie C.
    12/11/2020 10:13

    Disgusting people 🤬🤬🤬🤬

  • Nelios D.
    07/11/2020 17:20

    Horrible ! Insupportable les mots me manquent 😢.

  • Christine H.
    07/11/2020 13:12

    Minable

  • Angelinna P.
    03/11/2020 21:47

    Images très dures mais il ne faut plus cacher la vérité et l’enfer que certaines bêtes subissent, par leurs maîtres juste pour se faire du fric sur leur dos et faire plaisir aux visiteurs . Je suis choquée et je souffre pour ces pauvres bêtes sans défense une fois de plus

  • Régine V.
    02/11/2020 20:37

    C'est honteux

  • Kikit V.
    02/11/2020 15:18

    Horrible

  • Christian D.
    02/11/2020 12:43

    Les sous hommes, aucun respect pour la vie des animaux.

  • Faradiba R.
    02/11/2020 11:42

    J'ai vu beaucoup d'animaux amaigri en Égypte et j'ai même interpellé les propriétaires pour leur états ils ne se rende pas compte que c'est animaux leur apporte de l'argent au lieu de bien les traiter les les maltraites je ne comprend pas les touristes qui montent ces animaux pour moi c'est inconcevable

  • Yo N.
    02/11/2020 08:33

    C'est salaud, mais ça m'étonne pas.... Ils sont pas comme nous ces gens là !

  • Daniel A.
    02/11/2020 07:24

    Horrible certes , mais « pendant ce temps là » on égorge en France et on attaque les institutions de la République .

  • Daniel B.
    02/11/2020 06:22

    immonde! dégueulasse! ignoble, obscène, honteux, ignominieux, ....ce n'est pas qu'en Égypte que les animaux sont traités de la sorte...c'est partout

  • Alvine U.
    02/11/2020 06:19

    regarde ça

  • Denis B.
    02/11/2020 04:53

    Écœurant

  • Hinanui R.
    02/11/2020 03:18

    Oui bannir les balades à dos de chameaux, chevaux, ânes et mulets, 👊🏽

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

Inscrivez-vous gratuitement à myBrut, la newsletter de Brut.

switch-check
switch-x
En continuant, vous acceptez de recevoir des e-mails de Brut.