L'umami, la cinquième saveur

Il y a le sucré, le salé, l’acide, l’amer... Mais il existe aussi une cinquième saveur : l’umami. Et l'un des meilleurs moyens pour la découvrir, c’est en associant les fruits de mer au saké. Voilà pourquoi. Avec Food and saké. L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Découvrir le goût de l’umami dans le Saké, avec Ly Yulin

Traduit du japonais, l’umami allie les notions du “délicieux” et du “goût”. L’umami a la réputation d’être la cinquième saveur à la suite du sucré, du salé, de l’acide et de l’amer. Ly Yulin, fondateur de la maison du Saké, livre ses meilleurs conseils quant à la consommation de l’alcool japonais.

L’umami “met en avant les quatre autres saveurs”, confie Ly Yulin. En réalité, l’umami peut être retrouvé quasiment partout, en particulier dans les protéines. Le saké, contrairement aux rumeurs, est loin d’être un alcool très puissant. Semblable au vin ou encore à la bière, il s’agit d’une boisson fermentée. Par ailleurs, le saké fait davantage ressortir l’umami car il est particulièrement riche en protéines.

Conseils quant à la consommation du saké

Pour mieux dévoiler le goût de l’umami, Ly Yulin conseille de boire du saké avec des fruits de mer ou encore du poisson. En effet, selon le fondateur de la maison du Saké, la saveur de l’umami est particulièrement remarquable en associant le saké aux fruits de mer, notamment grâce au faible taux de fer présent dans cette boisson. En effet, en grande quantité le fer pourrait gâcher le goût des aliments marins.

avatar
Brut.
6 octobre 2019 18:38