L'Union européenne déclarée "zone de liberté LGBTQI"

"Il n'y a pas un État, une ville, un village où cette liberté ne sera pas défendue." En réaction aux "zones sans idéologie LGBT" polonaises, l'Union européenne vient d'être déclarée "zone de liberté LGBTQI" par le Parlement européen.

L'Union européenne déclarée "zone de liberté LGBTQI"

En réaction aux "zones sans idéologie LGBT" polonaises, l'Union européenne vient d'être déclarée "zone de liberté LGBTQI" par le Parlement européen.

“L’UE doit être une zone de liberté pour nous tous, sans exception.”

Dans un discours prononcé le 10 mars dernier, Terry Reintkle, Co-président de l’intergroupe LGBT du Parlement Européen, a annoncé une résolution symbolique : “L’UE doit être une zone de liberté pour nous tous, sans exception.” Cette décision s’est faite en réaction aux “zones sans idéologie LGBT” décidées par une centaine de collectivités locales polonaises. L’eurodéputée allemande Terry Reintkle a ainsi souligné que cette décision constituait "une première étape".

"Il n'y a pas un État, une ville, un village où cette liberté ne sera pas défendue."

Roberta Metsola, eurodéputée maltaise, groupe Parti Populaire Européen a déclaré quant à elle que cette zone de liberté LGBTQUI devra s’étendre à l’ensemble du territoire de l’Union Européenne. Elle explique : "Il n'y a pas un État, une ville, un village où cette liberté ne sera pas défendue."

Roberta Metsola conclut : “Parce que c’est ce que nous sommes, ceci est une zone de liberté.

avatar
Brut.