La dernière clinique d’avortement au Mississippi vient de fermer ses portes

La Pink House était la seule clinique à pratiquer des IVG dans l’Etat du Mississippi. Elle est désormais fermée depuis le 6 juillet 2022.

“Les femmes essaieront d’avorter toutes seules, il y aura des mortes”

“C’est ce que les gens commencent à dire. Qu’il n’y aura plus d’avortements dans le Mississippi. C’est complètement con. Complètement con. Les femmes essaieront d’avorter toutes seules. Il y aura des mortes.“ Depuis des années, la Pink House était la seule clinique à pratiquer des avortements dans l’État du Mississippi. Aujourd’hui, elle est fermée depuis le 6 juillet 2022. Brut a rencontré Ven Allen, une bénévole qui soutient la clinique et aide les patientes à traverser la foule des militants anti-avortements pour y accéder avant sa fermeture. Audrey Diwan raconte l'histoire d'un avortement clandestin

Ren est la dernière bénévole à avoir été recrutée par la Maison Rose. Quand le projet de la Cour suprême a fuité en mai, ils ont compris que la clinique allait devoir fermer. Même si Ren savait qu’elle ne pourrait pas le faire pendant longtemps, elle a quand même voulu leur prêter main-forte. “Ils adorent chercher la limite, pour la repousser. Alors ils se mettent dans l’allée, ils bloquent le passage des voitures, ils montent sur des escabeaux avec leurs pancartes, leurs mégaphones et leur haine. Ils crient et ils filment, par-dessus la clôture. Ils filment les patientes et leur hurlent dessus. Ce n’est pas nouveau. Ils font ça depuis des années et c’est clairement illégal”. Après l’annulation de Roe v. Wade, le procureur général du Mississippi a certifié l’entrée en vigueur d’une loi interdisant l’avortement dans l’Etat, n’autorisant la Maison Rose à fonctionner que 10 jours de plus. Si je voulais avorter dans le monde

avatar
Brut.