La Tanzanie combat le Covid avec des prières et refuse les vaccins

Le gouvernement de ce pays affirme avoir éliminé le Covid grâce aux prières et refuse les vaccins. Pendant ce temps-là, en Tanzanie…

En Tanzanie, prier plutôt que vacciner pour guérir du Covid-19

Dans ce pays d’Afrique australe aux 56 millions d’habitants, le gouvernement affirme avoir éliminé le Covid-19 grâce aux prières et refuse les vaccins. Une stratégie qui est loin de faire consensus tant dans le pays qu’à l’international.

“Je ne vois pas une seule personne porter un masque, parce que Dieu a travaillé.”

Par la manière qu’elle a de gérer la crise sanitaire, la Tanzanie fait figure d’exception parmi les États du continent africain. Son président, John Magufuli, affirme que le Covid-19 n’existe plus dans son pays. Il explique : “Je ne vois pas une seule personne porter un masque, parce que Dieu a travaillé.” Au lieu d’organiser une campagne de tests et de vaccination, le gouvernement préconise à sa population d’effectuer des thérapies à la vapeur, en plus des prières.

Des chiffres de contaminations gardés secrets

Depuis avril 2020 et après trois journées nationales de prières, le gouvernement a pris la décision de ne plus communiquer les statistiques sur les contaminations au Covid-19. À ce jour, aucune campagne de dépistage n’a été réalisée dans le pays. De plus, aucun médecin n’a souhaité répondre aux questions de Brut.

“Vous savez, c’est une pneumonie… quelque chose n’est pas normal.”

Par ailleurs, ce choix politique n’est pas sans conséquences. Farida Saidi, blogueuse d’origine tanzanienne, a récemment perdu plusieurs de ses proches. Comme Farida, l'Église catholique ainsi que l’Ordre des avocats réclament au gouvernement qu’il prenne des mesures contre la propagation du virus. Une stratégie vivement critiquée à l’internationale

L’Organisation Mondiale de la Santé a demandé à plusieurs reprises aux autorités tanzaniennes de prendre des mesures de santé publique contre le Covid-19 et à se préparer à la vaccination. Mais la Tanzanie a refusé d’adhérer à son dispositif “Covax”, visant à donner accès aux vaccins pour les pays les plus démunis. Le Centre africain de Contrôle et de Prévention des Maladies a également appelé le Président de la Tanzanie à agir.

avatar
Brut.
3 mars 2021 19:51