Le combat du Dr Joseph Sakran contre les armes à feu aux États-Unis

A 17 ans, il a été blessé par une balle perdue. Aujourd'hui médecin, Joseph Sakran est confronté chaque jour à la violence et aux dégâts causés par les armes à feu aux États-Unis. Voici son combat.

J'ai été touché à la gorge par une balle perdue. À 17 ans, le docteur Joseph Sakran a été blessé par balle. Une bagarre a commencé dans une aire de jeux et un homme a sorti une arme à feu et a commencé à tirer sur la foule. J'ai été touché. Depuis, il lutte pour que les armes à feu soient les armes a feu soient davantage contrôlées aux États-Unis. Aujourd'hui, 4,6 millions d'enfants ont accès chez eux à des armes chargées qui ne sont pas sous clé. Ce sont donc des blessures non intentionnelles qui arrivent quotidiennement. Les dégâts causés par les armes à feu, il y est confronté au quotidien. Le plus dur pour moi, c'est de parler aux familles. Et parfois, lorsque je rentre dans la salle d'attente, je m'assois et j'observe les familles un petit moment, parce que je réalise que ce que je suis sur le point de faire va totalement bouleverser leur vie. Sur Twitter, il a lancé le hashtag #ThisIsOurLane #ÇaNousConcerne et ses collègues médecins ont répondu en masse. @Regina Royan : "J'ai tenu le coeur de ce jeune de 22 ans et utilisé mes mains pour pomper le sang de son corps criblé de balles. Alors, oui c'est mon affaire @NRA #thisisOURlane" @carriesims20 : "Violences conjugales + arme = augmentation de 500 % du risque d'être tué. Les armes n'assurent pas votre sécurité - c'est un mensonge des vendeurs d'armes à feu @ThisIsOurLane" @scrubbedin : "Hey, la @NRA ! Vous voulez voir si ça me concerne ? C'est la chaise sur laquelle je m'assois pour annoncer aux parents que leur enfant est mort. Comment osez-vous me dire que je ne peux pas trouver des solutions fondées sur les réalités du terrain ?" Je pense que le but de ce mouvement c'est d'attirer davantage l'attention sur le milieu médical et d'unir le monde médical pour être dans l'action et comprendre comment gérer ce problème de santé publique. Plus de 1000 personnes ont été tuées par armes à feu aux États-Unis durant le seul mois de janvier 2019. Nous sommes confrontés dans ce pays à une crise de santé publique, et franchement, ce n'est pas un problème réservé aux démocrates ou aux républicains. C'est un problème américain.

avatar
Brut.